Vacances et voyage

11 conseils pour le camping d'automne

11 conseils pour le camping d'automne

iStock Photographe : iStock Auteur : Coup de Pouce

Vacances et voyage

11 conseils pour le camping d'automne

Il n’y a pas qu’en été qu’on peut faire du camping! Voici quelques conseils pour planter notre tente cet automne en tout confort.

Bien que les journées raccourcissent et que l'air se refroidit, l'heure de remiser notre tente n'a pas encore sonné. Pour profiter des couleurs de la saison à fond, il n'y a pas meilleure activité que le camping en pleine nature. Voici quelques conseils pour une escapade automnale couronnée de succès.

1- Toutes les tentes, sauf exception, conviennent pour une expédition de fin de saison, même quand le mercure chatouille le point de congélation. Donc, pas besoin d'acquérir une tente hivernale. «Ces modèles ne sont pas plus chauds; ils sont plus résistants aux intempéries», dit Éric Hamel, responsable de la formation aux boutiques La Cordée.

2- À partir du mois d'octobre, quand les nuits se rafraîchissent, on opte pour un sac de couchage de type momie, dont l'extrémité recouvre la tête. «On conserve ainsi davantage la chaleur du corps», poursuit Éric Hamel.

3- En cas de doute, on regarde la cote de température - le rendement thermique - de notre sac de couchage. «En fin de saison, elle devrait être de -7 à -12 degrés Celsius», indique Nicolae Balan, chef d'équipe du département des produits à la succursale MEC du Marché Central. En règle générale, les sacs de type baril conviennent mieux aux températures estivales.

4- Même pendant notre sommeil, on porte une tuque. «Elle contribue énormément au confort, car c'est par la tête qu'on perd le plus de chaleur», affirme Nicolae Balan.

5- En camping, les vêtements en coton sont à bannir, car cette fibre absorbe l'humidité et sèche très lentement. Comme pyjama, on choisit plutôt des sous-vêtements en polypropylène, en polyester ou en laine mérinos, qui évacuent l'humidité et conservent la chaleur.

6- La nuit, on évite de porter plusieurs épaisseurs de vêtements. «La chaleur du corps doit se diffuser à l'intérieur du sac de couchage pour nous réchauffer. Si on l'emprisonne dans le haut du corps, en portant un manteau par exemple, on risque d'avoir froid aux extrémités», souligne Éric Hamel. En cas de frissons, on suggère plutôt de recouvrir notre sarcophage d'un manteau.

7- On se protège du sol froid et humide grâce à un matelas de sol pourvu d'une couche isolante. «Généralement, tous les matelas autogonflants en possèdent une», explique Éric Hamel. Par contre, ce n'est pas le cas de tous les matelas pneumatiques. Pour le savoir, on vérifie sa cote R - la capacité à résister à la perte de chaleur -, qui devrait être aux alentours de R4 pour du camping d'automne, recommande Nicolae Balan.

8 - Les matelas de sol en mousse - les fameux matelas bleus - conviennent, mais ils sont limites. «On s'en sert davantage comme couche de fond, sur laquelle on dépose un matelas de sol», spécifie Éric Hamel.

9- Mise en garde: la nuit tombe rapidement en fin de saison. Dans la noirceur totale, c'est pas mal moins drôle de préparer les repas! «En plus des lampes frontales, on apporte une lanterne DEL afin d'éclairer la table à pique-nique et l'intérieur de la tente», suggère Nicolae Balan.

10- Afin d'éviter de boire du café froid - une véritable abomination -, on verse nos boissons chaudes dans des tasses qui conservent la chaleur plus longuement. «On troque aussi les couverts en métal, qui absorbent le froid, contre des couverts en plastique», conseille Éric Hamel.

11- Tard en saison, les insectes piqueurs ont déjà commencé leur hibernation. Donc, on apporte notre chasse-moustiques... juste pour avoir le plaisir de ne pas l'utiliser!

Bon camping!

À lire aussi: 8 idées de sorties pour les week-ends d'automne

Commentaires

Partage X
Vacances et voyage

11 conseils pour le camping d'automne

Se connecter

S'inscrire