Vacances et voyage

10 îles à visiter sans quitter le Québec

10 îles à visiter sans quitter le Québec

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Vacances et voyage

10 îles à visiter sans quitter le Québec

MONTRÉAL et ses environs
Une île, une vigne

Un vignoble sur une île au beau milieu de Saint-Laurent? Aussi incroyable que ça puisse paraître, c'est ce que vous trouverez au Domaine de l'Ile Ronde à Saint-Sulpice dans la région de Lanaudière. Profitant d'un climat particulièrement propice en raison de l'effet adoucissant des eaux du Saint-Laurent, la famille Lafortune produit sur l'île des vins qui comptent parmi les meilleurs au Québec. On peut visiter le domaine à condition de s'annoncer d'avance puisque l'endroit n'est accessible que par bateau. De juin à octobre, on peut déguster un repas gastronomique dans l'impressionnant «château» du domaine.

Des îles en vélo
Les îles de Boucherville
sont une destination attrayante pour les cyclistes montréalais en quête d'un itinéraire original. Première étape: rouler jusqu'au Vieux-Port de Montréal d'où part un bateau-passeur conduisant à la marina de Longueuil. On emprunte ensuite la promenade René-Lévesque, une piste cyclable qui longe le Saint-Laurent jusqu'à la hauteur des îles de Boucherville. Près du pont conduisant au tunnel Hippolyte-Lafontaine, un autre bateau-passeur permet d'atteindre les îles qui sont sillonnées de pistes cyclables et de sentiers s'explorant à vélo.

Verdoyantes et rappelant les bayous, les îles abritent une population de chevreuils. Pour explorer l'archipel, on peut également louer canots et kayaks au parc national des îles de Boucherville. Un sentier nautique balisé permet de découvrir les îles sans risquer de se perdre!

Comme au Club Med… au Québec
Avec sa plage de sable, ses aires de jeux, ses sentiers et son service de location d'embarcations, le parc régional des îles de Saint-Timothée est l'endroit parfait pour passer un journée en famille au bord de l'eau. Situées sur le fleuve Saint-Laurent près de Valleyfield, les îles sont localisées dans un bassin d'eau calme formé par la construction de barrages. Très sécuritaire, ce bassin est idéal pour s'initier à la navigation en louant sur place un kayak, un canot ou un pédalo.

Pagayer en paix… sur le lac Saint-Louis
Entre le village de Maple Grove et l'Île Perrot, l'archipel des îles de la Paix forme un labyrinthe aquatique convenant parfaitement à la pratique du kayak de mer. Désigné refuge d'oiseaux migrateurs, l'archipel est inhabité et a conservé tout son caractère sauvage. Il n'y a sur les îles aucune infrastructure d'accueil. Ces îlots marécageux sont à peu près impénétrables à pied. Mieux vaut les explorer en pagayant dans les chenaux qui les entourent et faire escale sur une des plages sablonneuses qu'on trouve sur la face nord de l'archipel. On s'y rend… par la rampe de mise à l'eau du parc des Pins, rue des Pins, à Maple-Grove.

La croisière s'amuse… dans les îles du lac Saint-Pierre
Elles sont plus d'une centaine et forment à l'embouchure du lac Saint-Pierre le plus grand archipel sur le fleuve Saint-Laurent. Joyaux de la Réserve de la biosphère du lac Saint-Pierre, l'archipel forme un environnement d'une beauté et d'une richesse exceptionnelle. Depuis longtemps fréquenté par les plaisanciers, les canoteurs et les kayakistes, cet archipel est arichipel peut être visité par excursion en bateau durant la belle saison.BAS-SAINT-LAURENT
L'île de la tranquillité

Vous vous sentez l'âme contemplative? Embarquez-vous pour l'île Verte, une oasis de tranquillité où la vie suit toujours le rythme des marées. Située à deux kilomètres au large de la municipalité de l'Isle-Verte, l'île Verte ne compte que 45 habitants et n'est accessible que par traversier ou par bateau-taxi. Elle offre toutefois un bel éventail de restaurants et de lieux d'hébergement, ce qui en fait une destination à la fois dépaysante et facile d'accès. De taille modeste, elle se découvre aisément à pied ou à vélo. Son littoral, son phare, une vieille école transformée en musée et la présence de mammifères marins au large constituent ses principales attractions. L'endroit parfait pour faire… absolument rien.

CÔTE-NORD
La perle des Sept-Îles

Que faut-il s'attendre de trouver à Sept-Îles? Sept îles, bien sûr, qui gardent l'accès à la baie abritant cette ville portuaire de la Côte-Nord. Cet archipel a sa vedette: l'île Grande Basque qui possède d'excellentes infrastructures d'accueil. Accessible en bateau depuis le port de Sept-Îles, l'île est sillonnée par 11 kilomètres de sentiers pédestres et on y trouve 30 sites de camping. Mélange de parois rocheuses et de plages sablonneuses, le littoral de l'île se prête particulièrement bien au kayak de mer.

Anticosti, la géante
Surtout fréquentée par les chasseurs et les pêcheurs aux saumons, l'Île d'Anticosti a aussi beaucoup à offrir aux amateurs de plein air et de beautés naturelles. C'est la plus grande île du Saint-Laurent et la nature y occupe presque toute la place. Et quelle nature! On trouve notamment sur l'île la chute Vauréal, où la rivière du même nom fait un saut de 75 mètres avant de s'engouffrer dans un spectaculaire canyon dont les parois atteignent 90 mètres. À voir également : la magnifique rivière Jupiter, la caverne de la rivière à la patate qui comporte 625 mètres de galeries, un littoral grandiose parsemé d'épaves et les vestiges du «royaume» édifié par l'industriel français Henri Menier au début du siècle.

L'option la plus simple pour séjourner sur l'île: les forfaits villégiature offerts par SEPAQ Anticosti en auberge et en chalet, incluant le transport aérien vers l'île et un véhicule tout terrain pour s'y déplacer.

Visitez le site Évasions Estivales ! Bel été assuré!

Commentaires

Partage X
Vacances et voyage

10 îles à visiter sans quitter le Québec

Se connecter

S'inscrire