istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Il suffit de mettre le pied dans un centre commercial le 23 décembre pour constater qu'à la veille du réveillon plusieurs sont au bord de l'épuisement... ou de la crise de nerfs. La magie de Noël finira par arriver, mais en attendant, c'est le royaume du stress!

«Il y a de moins en moins de réunions familiales, et cela fait qu'on leur accorde beaucoup plus d'importance. Les rassemblements chez les parents le dimanche après-midi, c'est fini. Alors, quand vient Noël, beaucoup sont tentés d'en faire trop», explique Alain Samson, spécialiste du mieux-être au travail et auteur de Pourquoi vous contenter d'être heureux? Il note aussi la folle compétition intrafamiliale qui règne à Noël. «On ne veut pas simplement avoir du plaisir, on veut "battre" ceux qui nous ont reçu l'an passé! Il y a clairement une surenchère qui crée une énorme pression chez l'hôte et, parfois, un malaise chez les invités. Ceux-ci ne veulent pas avoir l'impression que vous avez pris une deuxième hypothèque pour les recevoir! Ce que tout le monde veut au fond, c'est avoir du plaisir. C'est tout!»

Certaines s'obstinent à vouloir recréer l'ambiance des Noëls magiques de notre enfance - comme dans le temps. «Pourtant, rappelle Alain Samson, on a souvent des souvenirs biaisés. Mentalement, on les a améliorés et même idéalisés. Au fond, était-ce vraiment si magique ou est-ce que ce n'était juste pas compliqué avec les bottes dans le bain et la montagne de manteaux sur le lit?»

C'est dans cet esprit que nous avons regroupé pour vous une foule de façons de simplifier les réceptions des fêtes. Qu'on opte pour la simplicité totale ou qu'on grappille ici et là quelques idées pour alléger les tâches qui nous pèsent le plus, l'important, c'est de travailler moins pour s'amuser davantage!

 

La bouffe: congé de dinde!

Voici des idées pour celles qui ne veulent pas passer des heures aux fourneaux.

  • Noël ne rime pas qu'avec dinde et atocas. Pour continuer d'embrasser la tradition mais sans les heures de décongélation, de préparation de la farce et de cuisson, on opte pour un roulé de poitrine de dinde farci ou un carré de porc, qu'il suffit de glisser au four. Sinon, on explore d'autres traditions, comme un Noël à l'italienne (cannelloni au four ou lasagne), à l'espagnole (paella aux fruits de mer) ou à la thaïe (tout le monde aime le pad thaï!). Plus facile encore? Vin et fromages, soirée de bouchées en formule tapas (quitte à servir des bouchées surgelées!), raclette ou fondue chinoise ou au fromage. On peut également demander à chaque invité d'apporter un plat qui fait sensation auprès de sa famille et de le préparer en version bouchées pour un buffet rapide.
  • Pourquoi ne pas faire appel à un traiteur? On partage ensuite la facture entre les familles et tout le monde se sentira en vacances. À titre indicatif, pour une quinzaine de dollars par personne, on peut s'offrir le repas traditionnel complet (dinde, ragoût de pattes, buche). Si on se partage la facture, ce n'est pas plus cher que recevoir!
  • On ne prépare rien à l'avance et on invite toute la famille à mettre la main à la pâte, plus tôt dans la journée.
  • Et si l'idée de recevoir pour une soirée qui s'éternise nous épuise déjà, on invite pour le lunch, ou encore on invite au milieu de l'après-midi, dans la cour, autour d'un feu, en offrant chocolat chaud, vin chaud et desserts!

À garder sous la main

En faisant provision d'en-cas pour être prête à recevoir à l'improviste, on évite les allers et retours à l'épicerie. Des idées:

  • Des craquelins fins: plusieurs variétés, emballées en petits paquets.
  • Des pâtés, huîtres et poissons fumés: pour des canapés express!
  • Des gelées, confits ou confitures: à tartiner sur du fromage ou des pâtés.
  • Des pâtes congelées et des sauces variées, pour un souper vite fait.
  • Des antipasti: olives marinées, poivrons grillés, tomates séchées, saucisson, parmesan...
  • Des noix et des fruits séchés: parfaites grignotines santé!
  • Des desserts en portions individuelles: mini-bûches, cupcakes, macarons au congélo, toujours prêts à servir.
  • Des mini-quiches et autres bouchées surgelées.

Pour prendre de l'avance

Des plats et desserts qu'on peut facilement congeler.

  • Les soupes et potages. On n'aura qu'à ajouter le lait ou la crème, si nécessaire, au moment de servir.
  • Les tartes, quiches et tourtières. On les laisse dégeler au frigo la veille. On compte une trentaine de minutes au four pour les réchauffer le jour même.
  • Le boeuf bourguignon. Toujours bien apprécié, on peut le laisser mijoter quelques heures n'importe quel jour dans les semaines précédentes et le décongeler le jour même. Au besoin, on ajoute un peu de vin à la sauce qui se sera épaissie.
  • Les beignets et gâteaux. Ils se gardent très bien au congélateur s'ils sont emballés hermétiquement.
  • Les biscuits. On fait la pâte à l'avance, on découpe les formes ou on façonne les boules à la cuillère, puis on congèle les biscuits crus et prêts à cuire. Que ce soit pour une visite improvisée ou pour le jour même de la réception, on n'aura qu'à les mettre au four une dizaine de minutes.

Bar libre-service

Dans une soirée, on consacre beaucoup de temps aux boissons. Une bonne façon d'alléger notre tâche d'hôtesse est de laisser aux convives le soin de se servir à boire. On sort la glacière, on la remplit de glace et on y dépose jus, vin blanc, bières, eau embouteillée. Elle jure dans notre décor des fêtes? On la remplace par des bacs à fleurs (dont on bouche le fond avec un bouchon de liège), une brouette, une très grosse cocotte, etc.

 

Les cadeaux: un échange plus simple

Quelques idées pour faciliter l'échange de cadeaux.

  • On détermine un montant qui conviendra à tous les participants et on demande à chaque personne d'inscrire trois suggestions sur les petits bouts de papiers à piger.
  • On est tous trop occupés pour se rencontrer pour la pige? Un seul membre de la famille peut se charger de piger pour tout le monde et de nous transmettre ensuite les résultats. On encore, on demande à quelqu'un d'extérieur à la famille de le faire pour nous et d'envoyer à chacun par courriel le nom de la personne pigée.
  • On demande à tout le monde d'apporter un cadeau d'un montant déterminé, qui conviendra à un homme ou une femme, sur un thème donné.

Malgré tout, l'échange est toujours un fardeau? Peut-être n'est-on pas la seule à avoir ce sentiment. Pourquoi ne pas proposer d'éliminer l'échange de cadeaux entre adultes pour n'en donner qu'aux enfants?

Magasinage vite fait, bien fait

  • On commence par établir une liste de quoi acheter et pour qui, qu'on garde dans notre sac à main. Pour un magasinage réellement efficace, on planifie les endroits à visiter à l'avance; ça évitera les détours inutiles.
  • Le magasinage en ligne est une bénédiction pour celles qui n'ont pas le temps (ou l'envie) de courir les magasins. Tout est livré chez nous, parfois même déjà emballé! Le gros, gros plus? L'inventaire plus important. On évite de rentrer bredouille du magasin ou de devoir faire le tour des succursales pour dénicher le dernier exemplaire. C'est surtout vrai pour les jouets et gadgets techno de l'heure. Acheter en ligne permet aussi de faire un meilleur suivi de nos dépenses et nous donne accès à des commerces différents, comme des sites d'artisanat, tout en nous laissant plus de temps pour faire nos choix. En plus, la plupart des bannières offrent la livraison gratuite avec un achat minimum. Une précaution à prendre, toutefois: il faut s'y prendre tôt. Même si certains sites prennent des commandes jusqu'au 22 décembre, la plupart ne peuvent garantir la livraison avant Noël après une certaine date. Pour éviter les mauvaises surprises, on s'y met début décembre.
  • On veut éviter le magasinage complètement? Si on est douée de nos mains, on prend une journée pour confectionner des cadeaux maison: confitures, biscuits, bougies, savons, etc. Une seule idée pour tous, et le tour est joué! Une autre piste: tous les objets (albums, calendriers, tasses, coussins, etc.) qu'il est maintenant possible de faire ou de décorer avec nos photos de famille. Une belle idée pour les grands-parents.
  • Les multiples cadeaux d'hôtesses, professeurs, éducatrices, etc. peuvent exiger de nombreux voyages au centre commercial si on n'est pas organisée. L'idéal: magasiner les soldes à l'année et garder dans un tiroir des cadeaux génériques qui peuvent convenir tout aussi bien pour le prof de notre petit dernier que pour notre coiffeur.

Des idées de cadeaux pour tous:

  • Des produits fins scellés pour la fraîcheur: chocolat, biscuits fins dans une boîte décorative, huiles, foie gras en boîte, sel de mer, bouteilles de vin...
  • Un ensemble de service: verres à cocktail, serviettes de table en tissu, tasses à espresso.
  • Thés et tisanes, un infuseur amusant, une théière de qualité.
  • Une tasse isolante pour le voyage ou d'autres accessoires appréciés des voyageurs: coussin gonflable, mini-lampe de lecture, carte-cadeau de livres électroniques.
  • Des produits de bain naturels au parfum assez neutre qui conviennent à tous: savons, baume à lèvres, gel douche, crème hydratante...
  • Des exemplaires de notre dernier coup de coeur littéraire.
  • Encore en panne d'inspiration? Consultez notre guide cadeaux!

Fiou! c'est ouvert!
Les magasins qui nous dépannent, on adore! Quelques pharmacies sont ouvertes 24 heures sur 24. Certaines grandes surfaces comme Archambault, Renaud-Bray et Indigo ont des heures d'ouverture prolongées (jusqu'à 22 h). Chez Indigo, on aime particulièrement que nos achats dans les rayons enfants soient emballés gratuitement. Même dans les épiceries et les fruiteries, il est possible de dénicher des produits fins ou régionaux qui raviront les gourmands (sel de Guérande, chocolats fins, vinaigre balsamique vieilli, gelées et confitures, produits d'importation). Pour les cas désespérés: les stations-service ou les dépanneurs, où on trouve souvent une bonne sélection de cartes-cadeaux!

Emballage express
Au lieu de passer des heures à tout emballer le 23 au soir, on préfère:
- emballer au fur et à mesure
- utiliser des boîtes décoratives ou des sacs cadeaux avec un peu de papier de soie
- mettre à contribution les enfants plus vieux
- payer pour que d'autres emballent à notre place.
Pour emballer très simplement, on choisit un thème (un papier d'emballage et deux ou trois rubans) qu'on utilise pour tous nos cadeaux.

La déco: moins, c'est mieux!

Idées en vrac pour une déco magique sans efforts.

Lumière Quelques bougies sur la cheminée, une guirlande de illuminée suspendue au dessus de la fenêtre ou un ruban de circonstance noué autour de l'abat-jour des lampes du salon.

Parfums Souvenirs agréables garantis en faisant bouillir sur le feu des rondelles ou des écorces d'agrumes, des bâtonnets de cannelle et quelques clous de girofle. Ce n'est pas vraiment pratique? On triche avec des bougies parfumées ou des diffuseurs électriques.

Couleurs Un poinsettia en fleur, des boules de Noël dans un vase, de belles serviettes de table aux couleurs des fêtes, des boucles nouées autour des rideaux, ou un ruban suspendu à la cheminée auquel on accroche les cartes de souhaits reçues. Ou encore, on mise sur deux couleurs - le blanc et l'argent, par exemple - faciles à trouver et à réutiliser pour d'autres réceptions.

Touches de nature On tranche des fruits (citron, oranges, pommes) et on les fait sécher doucement au four à 200F sur une plaque recouverte de papier-parchemin. On les dépose ensuite, avec des cocottes ramassées à l'automne, dans un vase ou un bol en bois.

Un sapin sans tracas

  • On se procure un sapin naturel en pot, qu'on pourra garder au jardin le reste de l'année. Autre avantage de cette solution: pas d'aiguilles mortes à ramasser tous les jours des vacances!
  • On achète un arbre artificiel miniature, déjà décoré, qu'on sort de sa boîte le moment venu, et qu'on remet au placard, sitôt les fêtes passées. Particulièrement idéal pour les petits appartements.
  • On demande à tous nos invités d'apporter une décoration pour le sapin et on crée l'événement!

Recevoir et être reçu

Loin de ceux qu'on aime?

  • On demande si on peut dormir sur place, ou on invite nos invités à rester. Comme ça, les plus petits peuvent s'installer pour la nuit dès qu'ils sont prêts, on boit à notre guise, et le lendemain, on a un coup de main pour écouler les restes!
  • Pas de chambre d'amis? Pourquoi pas offrir de loger nos proches à l'hôtel? C'est ce que fait Julie, 38 ans: «Notre maison est petite et nous n'avons pas de chambre d'amis. Ainsi, quand nous recevons mes parents, nous les installons à l'hôtel et payons la chambre. Tout le monde dort mieux, ils peuvent se coucher et se lever à l'heure qu'ils veulent et on se retrouve pour le brunch.»
  • Si on reçoit à la maison, on pense à concocter à nos invités un panier dans lequel on glisse serviettes, débarbouillettes, mouchoirs, savons et couverture d'appoint.

Se réunir autrement

Caser tout le monde du 24 au 25 est un casse-tête insoluble? On n'en peut plus des soupers qui se succèdent à un rythme d'enfer? Des pistes de solution.

  • On fait d'une pierre deux coups en invitant les deux familles (la nôtre et celle de notre conjoint) à la maison. Quel bonheur pour les enfants de festoyer avec tous leurs grands-parents et leurs cousins!
  • On prend la décision de célébrer en toute intimité le soir de Noël, et on organise plutôt une grande réunion familiale entre Noël et le jour de l'An.
  • Comme cadeau de Noël, on s'offre la location d'un chalet ou d'un condo à la montagne pour profiter de l'hiver à son maximum: sports de glisse, raquettes, patin, spa... Et pourquoi ne pas le faire avec nos proches? Personne n'aura à recevoir, on s'assure d'un menu simple et, si ce n'est pas compris dans la location, on engage une femme de ménage qui nettoiera à notre départ.
  • On invite tous les convives à participer à une activité pour la journée (ski, patin, glissade, exposition, spa, etc.) et on se rassemble ensuite au resto.
  • Solution ultime, on part en voyage avec nos proches pour célébrer en toute intimité, question de décrocher totalement et d'éviter toutes les fêtes de famille.

Pour occuper les petits invités

Des façons de divertir nos enfants et ceux des autres.

Dehors:

  • Si on a accès à une pente glissante, on invite nos convives à en profiter et on offre un traîneau à chaque enfant présent. Une belle motivation pour aller jouer dans la neige!
  • On crée un concours annuel de bonshommes de neige et on invite les petits comme les grands à travailler en équipe! On s'assure d'avoir un prix à donner, qui devra être remis aux champions de l'année suivante.

À l'intérieur:

  • On installe une table avec plusieurs de jeux de société.
  • On rassemble pour eux le nécessaire pour créer des bricolages: flocons découpés dans du papier blanc; nécessaire à ornements de sapin (cocottes, rubans, feutrine, boules de styromousse, marqueurs, poudres brillantes, etc.); bonbonnes de neige artificielle et pochoirs pour décorer les fenêtres; glaçages et marqueurs comestibles pour décorer biscuits et cupcakes.
  • On instaure une nouvelle tradition familiale: un tournoi annuel de notre jeu préféré: scrabble, un jeu de cartes, etc.
  • On transforme une pièce en cinéma maison pour permettre aux enfants d'attendre le père Noël.

À DÉCOUVRIR: Un festin de Noël prêt d'avance

 

Commentaires
Partage X
Partys et évènements

Pour un Noël en toute simplicité

Se connecter

S'inscrire