Partys et évènements
4 févr. 2012

Party: on reçoit des sportifs de salon

Par Party! 1001 idées pour fêter toute l'année, Éditions Transcontinental

Istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce Crédits : Istockphoto.com

Partys et évènements
4 févr. 2012

Party: on reçoit des sportifs de salon

Par Party! 1001 idées pour fêter toute l'année, Éditions Transcontinental

On y pense!

  • On installe des chaises près de la télévision et on s'assure que tous voient bien l'écran. On a plus d'une télé dans la maison? Pourquoi ne pas les placer l'une près de l'autre? Ainsi, tous auront une vue imprenable sur le match.

  • On s'assure que les vrais amateurs ont les meilleures places, quitte à installer en retrait ceux et celles qui sont là surtout pour la compagnie.

  • Si on tient absolument à décorer, on s'inspire du sport en question et des couleurs des équipes qui s'affrontent. On ajoute quelques ballons, des fanions, etc. Si on souhaite décorer la table, on peut lui donner l'aspect d'un terrain de football ou d'une patinoire.

  • On ne prévoit pas de repas, mais plutôt un buffet composé de mets qui se mangent avec les doigts. De grands classiques: nachos garnis, ailes de poulet, croustilles, etc. Pour équilibrer, on prévoit des crudités et des trempettes ainsi qu'un plateau de fruits.

  • On s'assure d'avoir assez de rafraîchissements. La bière est souvent appréciée dans ce genre d'événement, mais on n'oublie pas ceux qui ne boivent pas d'alcool et les conducteurs désignés. On leur offrira des jus et des boissons gazeuses.

  • Puisqu'on mangera avec nos doigts, on prévoit une bonne quantité de serviettes en papier. Et pour essuyer rapidement les dégâts causés par l'excitation, on garde à proximité plusieurs chiffons et des rouleaux d'essuie-tout.
 

Des jeux pour les temps morts

Pendant la mi-temps au football, ou entre les périodes au hockey, on peut organiser quelques activités. On choisit les prix à remettre aux gagnants en fonction du sport à l'honneur ou des équipes en présence.

  • Si le temps le permet, on organise une partie de hockey bottine ou un concours de lancer de ballon de football.

  • On fait le mime! On sépare les invités en deux équipes. À tour de rôle, chacun tente de faire deviner des mots liés au sport en question en les mimant (par exemple, «touché», «quart-arrière» ou «botté» pour le football; «attaque à cinq», « rondelle» ou «trio» pour le hockey). Celui qui devine le mot mime le prochain. L'équipe qui en aura trouvé le plus gagne.

  • On déclare un mot «tabou». Un peu comme dans le jeu Ni oui ni non, on devra éviter de prononcer ce mot pendant une période donnée. Ainsi, si on regarde la Coupe Grey ou le Super Bowl, le mot «football» peut devenir tabou; s'il s'agit de la finale de la Coupe Stanley, on choisit le mot «hockey». On remet à chacun un objet lié au mot tabou (ou n'importe quel autre objet: une pince à linge, une carte à jouer, etc.). Si on réussit à faire dire le mot tabou à un joueur, on s'empare de son objet. Celui qui a le plus d'objets à la fin du jeu gagne.

  • On gage! Partie intégrante de ce type de soirée, les pools ajoutent du piquant et font souvent en sorte que tous les invités s'intéressent davantage au match. On peut miser 1$ ou 2$ sur la première équipe qui marquera un point, l'équipe gagnante, celle qui aura le plus grand nombre de pénalités, etc.

À DÉCOUVRIR: 5 jeux pour s'activer
Partage X
Partys et évènements

Party: on reçoit des sportifs de salon