Partys et évènements

Devenir célébrant le temps d’un mariage

Devenir célébrant le temps d’un mariage

? Istockphoto.com Photographe : ? Istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Partys et évènements

Devenir célébrant le temps d’un mariage

L'église et le palais de justice ne sont plus les seules avenues pour officialiser son union. Il est possible de dire «oui» légalement dans le lieu de son choix, avec son célébrant personnel.

Des entreprises spécialisées dans la célébration et l'organisation de mariages civils peuvent aider les couples à trouver un célébrant qui saura leur concocter une cérémonie à leur image. Ce sont généralement des notaires, des maires, des fonctionnaires municipaux ou encore des greffiers.

Les futurs mariés peuvent aussi demander à un ami ou à un membre de leur famille de se faire accréditer comme célébrant pour l'événement. Il suffit de faire une demande de désignation à titre de célébrant pour un mariage ou une union civile et de la transmettre à la Direction générale des services de justice du ministère de la Justice de trois à quatre mois avant la date prévue pour la cérémonie. Pour agir comme célébrant à un seul mariage ou à une seule union civile, le candidat doit être majeur, citoyen canadien ou résident permanent au Québec et répondre à certains critères en termes de passé criminel.

La demande de désignation est autorisée et signée par le ministre, puis remise au célébrant. À partir de ce moment, celui-ci devient responsable du déroulement de la cérémonie. Il devra consulter une trousse d'information afin de comprendre la façon de faire et de saisir le processus légal de la célébration. Cette trousse contient aussi l'Acte de publication d'un mariage civil et l'Acte de publication d'une union civile.

À part quelques formalités prescrites par le directeur de l'état civil, le célébrant et les futurs mariés ont carte blanche en ce qui concerne le déroulement de la cérémonie. Parmi ces obligations: la tenu publique de la célébration et la présence de deux témoins, la lecture de quelques articles du Code civil du Québec, l'obtention du consentement personnel des deux époux, la signature de la déclaration de mariage ou d'union civile et l'envoi d'un bulletin à l'Institut de la statistique du Québec. En dérogeant à ces règles, le célébrant risque de compromettre la validité du mariage ou de l'union civile.
 

Pour en savoir plus

Ministère de la Justice
Le registre des célébrants
Le mariage

L'union civile

Commentaires

Partage X
Partys et évènements

Devenir célébrant le temps d’un mariage

Se connecter

S'inscrire