Partys et évènements

Comment organiser un party de Noël zéro déchet

Comment organiser un party de Noël zéro déchet

Comment organiser un party de Noël zéro déchet Photographe : istockphoto.com

Partys et évènements

Comment organiser un party de Noël zéro déchet

On assiste de plus en plus à des rassemblements zéro déchet (mariage, festival, assemblée générale, 5 à 7). Bonne nouvelle: cette démarche écologique peut facilement être appliquée à un party de maison.

D’abord, ça veut dire quoi, «zéro déchet»? «L’idée est de tendre vers une consommation plus responsable afin de diminuer la quantité de déchets produits, de mettre fin au gaspillage et de réduire notre impact environnemental», explique Amélie Côté, spécialiste en gestion des matières résiduelles et blogueuse (bricabacs.com).

 

 

 

 

Le zéro déchet est guidé par cinq grands principes, qu’il importe de suivre dans l’ordre:

1. Refuser ce dont on n’a pas besoin
2. Réduire la quantité de matières consommées
3. Réutiliser
4. Recycler et composter
5. Jeter

En d’autres mots, l’objectif d’un party de Noël zéro déchet n’est pas de cacher sa poubelle aux invités, mais de réduire au minimum la quantité de déchets produits pendant la fête et de réduire son impact environnemental, par exemple en limitant les émissions de gaz à effet de serre liées à la tenue de celle-ci.

Le repas

«Il y a plusieurs éléments à planifier dans l’organisation d’un party zéro déchet, mais celui qui a le plus grand impact environnemental selon moi, c’est le repas», précise Amélie Côté. Ce qu’on peut faire:

- Opter pour des mets cuisinés plutôt que transformés ainsi que pour des ingrédients frais et locaux.

- Faire ses achats dans un commerce qui offre des aliments et des produits en vrac. Le blogue sortirlespoubelles.com en a recensé plusieurs au Québec.

- À l’épicerie, apporter des sacs réutilisables pour l’ensemble de ses achats, mais aussi pour les fruits, les légumes et le pain. Puis, opter pour les produits les moins emballés.

- Privilégier la vaisselle réutilisable plutôt que jetable (demander aux invités d’en apporter au besoin) et des serviettes lavables.

- Choisir un menu comportant le moins de produits animaux possible (la production de la viande est très polluante).

- Réduire la quantité de nourriture pour éviter le gaspillage alimentaire.

On trouve que cela fait beaucoup à appliquer d’un seul coup? «On y va à son rythme, un geste à la fois, conseille Amélie Côté. Mieux vaut en faire moins que pas du tout.»

Les décorations et les cadeaux

Pour les décorations, on tente évidemment de les réutiliser d’une année à l’autre. On peut aussi en confectionner avec ce qu’on a sous la main. Quant au sapin, on privilégie le naturel à l’artificiel ou, encore mieux, on en fabrique un à partir de matériaux récupérés. Pour s’inspirer, Pinterest regorge d’idées de décorations et de sapins à faire soi-même.  

S’il y a un échange de cadeaux, on opte pour des cadeaux maison (confitures, biscuits, soupes en pot); des produits durables, locaux et équitables (comme ceux proposés dans les salons des artisans ou sur les sites Signé Local et Achetons Québec) et des cadeaux immatériels (chèques-cadeaux, billets de spectacle).

Sensibiliser les invités

Le party zéro déchet est une bonne occasion de sensibiliser les invités au recyclage, au compostage et à leurs habitudes de consommation en général. Et cela commence avec l’invitation, qui peut être envoyée par courriel plutôt que par la poste, où on les informe de notre initiative et de ce que ça implique pour eux, pour le repas ou les cadeaux. On peut aussi les encourager à faire du covoiturage pour venir à la fête.

Le jour même, on met des bacs de recyclage et de compostage à la disposition des invités et on affiche un aide-mémoire précisant dans quel bac vont les matières. Puis, on réduit au minimum le gaspillage alimentaire en conservant et en partageant les surplus avec les convives, en ne laissant pas la nourriture se détériorer sur la table et en mangeant les restants avant de retourner à l’épicerie. «Cela dit, on évite de tomber dans la culpabilisation ou l’accusation des invités. Ça reste un moment festif. Alors, on montre l’exemple, sans mettre de pression à personne», conclut Amélie Côté.

 

Commentaires

Partage X
Partys et évènements

Comment organiser un party de Noël zéro déchet

Se connecter

S'inscrire