Partys et évènements

Cérémonie du mariage: du nouveau avec l’arrivée des célébrants

Cérémonie du mariage: du nouveau avec l’arrivée des célébrants

? Istockphoto.com Photographe : ? Istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Partys et évènements

Cérémonie du mariage: du nouveau avec l’arrivée des célébrants

Marc-André et Isabelle voulaient se marier, mais ne se voyaient pas descendre la grande allée à l'église. Pour eux, pas question d'un mariage religieux et encore moins d'une union dans le décor froid et impersonnel du palais de justice. Sans chercher l'originalité à tout prix, ils souhaitaient une cérémonie personnelle, intime et peu coûteuse. Quand Mathieu a proposé à son meilleur ami de devenir tous deux célébrants pour leur mariage respectif, le choix s'est imposé.

Marc-André et Isabelle ont pu décider du déroulement de la cérémonie et se marier dans la salle d'audience d'un ancien palais de justice qui accueille aujourd'hui des concerts. L'endroit avait du charme et, surtout, une signification particulière pour le couple puisque le groupe musical de Marc-André s'y produisait occasionnellement à ses débuts. « C'était petit, intime, il n'y avait que notre famille et nos amis proches, exactement comme nous le souhaitions. Et le fait d'être mariés par quelqu'un qui nous connaît bien, c'était vraiment touchant », raconte Isabelle.

Réinventer le mariage

Il y a toujours eu une volonté de réinventer la cérémonie du mariage pour l'adapter à l'évolution de la société. Mais depuis le début des années 1990, la tendance à l'extravagance est en hausse avec les unions en plongée sous-marine, au sommet de la tour Eiffel ou avant un saut à l'élastique (bungee)! Il semble ne plus y avoir de limites à l'imagination. Mais cela ne concerne tout de même qu'une faible minorité de cas.

Sans verser dans ces extrêmes, les couples sont de plus en plus nombreux à vouloir une cérémonie qui ressemble à leur union. Ils souhaitent y ajouter leur couleur. La baisse de la pratique religieuse et la multiplication des mariages mixtes en poussent plusieurs à chercher cette personnalisation en dehors de l'église, de la mosquée ou de la synagogue. Ces couples s'inventent des cérémonies où les symboles culturels, religieux et profanes s'entremêlent. Les futurs époux multiculturels vont souvent chercher, pour leur part, à s'approprier les rites de leurs ancêtres et de la culture québécoise actuelle tout en les réinventant. Bref, donner un sens à son mariage est devenu une question personnelle.
L'église s'ouvre au changement

Même à l'église, la cérémonie prend parfois une autre couleur avec des cérémonies placées sous le thème médiéval, l'inclusion de musique profane et la disparition de l'eucharistie. Isabelle et Julien ont demandé à tous leurs invités de porter la moustache pour ajouter une touche d'humour à leur union qui, autrement, a suivi une formule plutôt traditionnelle. « Pour nous, c'était important de se marier à l'église pour le côté solennel du geste. Devant Dieu et les hommes, ça avait une signification pour nous. Mais on voulait aussi personnaliser la cérémonie et on a pu le faire à notre goût surtout à travers le choix des lectures et de la musique. On a également demandé à ne pas avoir d'eucharistie, pour que le rituel nous ressemble », rapporte Isabelle.

L'arrivée des célébrants

Devant ces changements, l'État a dû réagir et apporter des modifications aux règles de la célébration du mariage. Désormais, les célébrants officiels ne sont plus les seuls à pouvoir unir les époux, et le mariage civil n'est plus cantonné au palais de justice. Les notaires, maires et fonctionnaires municipaux ont le droit d'agir comme célébrants... de même qu'un parent ou un ami. Ces derniers peuvent se faire accréditer pour le temps d'un mariage! En choisissant un célébrant personnel, le couple a la possibilité de décider du lieu de son union, mais aussi du contenu et du déroulement de la cérémonie, s'assurant ainsi qu'elle sera à son image. En effet, à part quelques formalités prescrites par le directeur de l'état civil, rien ne dicte la forme et le contenu du rituel.

Marquer socialement son union

Mariage civil ou religieux, extravagant ou traditionnel, peu importe la formule qu'ils choisissent, les couples souhaitent se dire à eux-mêmes et montrer à leurs proches qu'ils souhaitent inscrire leur union dans la durée. Ils veulent marquer socialement leur union, prendre à témoin leurs parents et amis, pour donner un sens plus grand à leur vie de couple.

   

Lire aussi: Célébrer le mariage de son meilleur ami

Commentaires

Partage X
Partys et évènements

Cérémonie du mariage: du nouveau avec l’arrivée des célébrants

Se connecter

S'inscrire