Partys et évènements
5 déc. 2006

80 trucs pour réussir Noël

Par Annie-France Charbonneau et Andrée-Anne Guénette

Istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce Crédits : Istockphoto.com

Partys et évènements
5 déc. 2006

80 trucs pour réussir Noël

Par Annie-France Charbonneau et Andrée-Anne Guénette
Cet article fait aussi partie des dossiers :

9 trucs pour envoyer de belles cartes de Noël

Si on s'y prend d'avance:

1. On dresse un échéancier précis qui comprend toutes les étapes de notre projet jusqu'à l'envoi des cartes: prise des photos, s'il y a lieu, mise à jour de notre liste d'adresses, préparation des cartes et des enveloppes. Prévoir un délai d'environ une semaine pour la livraison; pour une carte à l'étranger, prévoir 2 à 4 semaines, selon la destination.

2. On crée une carte de Noël à partir d'une photo de famille. Pas besoin de payer une séance de photos chez un professionnel: on peut faire participer toute la famille à la réalisation d'une photo originale qu'on prendra nous-même ou qu'on fera prendre par un ami. On se déguise, on va jouer dehors, on se colle devant le feu -- toutes les idées sont bonnes! On trouve des cartes vierges (8 $ à 12 $ pour 20 à 25 cartes et enveloppes, dans les papeteries) ou on les fabrique nous-même, puis on utilise des coins à photos (env. 4,50 $ pour 240, dans les papeteries) pour coller le cliché de notre choix sur le dessus. On peut aussi apporter le négatif d'une photo dans un centre de photo et commander une série de cartes de Noël à partir des modèles présentés dans leur catalogue. Il en coûte de 0,80 $ à 1 $ la carte, enveloppe comprise (compter env. 5 $ de plus si on fait faire le négatif à partir d'une photo).

3. On se fait une carte postale de Noël: on reproduit une photo ou une image qui nous représente et on la colle (ou on l'imprime directement) sur un carton de format carte postale (env. 6,50 $ pour 25, dans les papeteries). Ce peut être un portrait de famille, mais aussi une photo d'un Noël de notre enfance, de notre maison sous la neige, un dessin de notre enfant, etc. À l'endos, on inscrit nos souhaits à gauche et l'adresse à droite.

4. Dans un magasin d'artisanat, on se procure cartons, colle, étampes et tampons d'encre, pochoirs, pinceaux et peinture, ciseaux dentelés, etc., et on organise un bricolage en famille. Si on a une idée précise en tête, on réalise un modèle que nos enfants pourront reproduire.

5. On se procure un logiciel de création de cartes de souhaits. Deux logiciels intéressants, en français: Printshop, de Broderbund, et Printmaster version 11, de Minscape (entre 30 $ et 40 $, dans les boutiques d'informatique).

6. On se procure des timbres personnalisés aux couleurs de Noël! Poste Canada nous offre d'imprimer 25 timbres à tarif domestique à partir de la photo de notre choix pour 24,95 $. On se procure le formulaire dans un bureau de poste, par téléphone (1-888-350-6763) ou sur Internet (www.postescanada.ca). Prévoir 15 jours ouvrables pour la livraison.

7. À des êtres chers éloignés, pourquoi ne pas envoyer nos voeux sur support audio ou vidéo? On filme les souhaits de toute la famille ou on les enregistre à l'aide d'un magnétophone, et on leur envoie le dvd ou la cassette.

Si on est à la dernière minute:

8. Sur nos cartes, on inscrit «Joyeuses fêtes» ou «Bonne année» et pas seulement «Joyeux Noël». Ainsi, si nos destinataires reçoivent nos voeux après le jour de Noël, ça passe encore.

9. On envoie des cartes virtuelles à tout notre carnet d'adresses grâce aux sites conçus à cet effet. Si on est habile à l'ordinateur, on crée notre propre carte et on l'envoie par courriel. Pour ceux qu'on ne peut joindre par Internet, on l'imprime et on la leur remet le soir de Noël!

 

Les tarifs présentés dans cet article sont sujets à changement. 

10 trucs pour choisir le cadeau parfait

1. On commence tôt à fouiner dans les magasins, sans se presser et sans vouloir acheter à tout prix. On regarde tout, tout, tout, pour s'inspirer. Si on trouve le cadeau parfait pour Pierre, Marie, maman ou papa, on l'achète. Sinon, ce sera pour la prochaine fois.

2. On reste attentive aux moindres paroles de nos proches. Une phrase comme «J'aimerais ça, aller au cinéma plus souvent» peut nous inspirer un certificat-cadeau pour une chaîne de cinémas, un «Je suis tellement mal équipée pour cuisiner», nous mettre sur la piste d'ustensiles adéquats, etc.

3. Lors de nos visites chez nos proches, on repère les items manquants ou qui mériteraient être remplacés. Des mitaines pour le four trouées, par exemple.

4. On dresse un questionnaire sous forme de jeu qu'on envoie par courriel à nos amis et nos parents sous prétexte de vouloir mieux les connaître. Leurs réponses nous inspireront sans doute de bonnes idées. Le genre de questions: ce qui me fait le plus plaisir, mon parfum préféré, mes lectures préférées, ce que j'aime offrir à mes proches, si j'avais plus de temps..., ma prochaine destination voyage, etc.

5. Pour découvrir de nouvelles niches à trésors, on interroge nos copines et collègues sur leurs boutiques préférées.

6. On dresse une liste de ce que la personne aime et n'aime pas, et on identifie toutes ses caractéristiques. Ça aide à faire naître l'inspiration!

7. À l'occasion d'un échange de cadeaux familial, avant de procéder à la pige, on demande à tout le monde d'inscrire trois idées de cadeaux avec leur nom sur un bout de papier.

8. On porte attention à tout ce qui semble intéresser l'autre lorsqu'on magasine ensemble. Pour provoquer ces situations avec un proche, on l'invite à prendre un café quelque part près des boutiques intéressantes. À la fin, on lance: «Viens-tu voir les boutiques à côté?»

9. On demande à la personne concernée des suggestions de cadeaux pour quelqu'un d'autre: «Martine cherche une idée de cadeau pour Sébastien. Il aime pas mal les mêmes choses que toi. D'après toi, qu'est-ce qui lui ferait plaisir?»

10. Avec nos jeunes enfants, c'est plus facile: on s'installe avec eux pour écrire au père Noël ou on leur fait encercler leurs coups de coeur dans les catalogues. Pour ce qui est de nos ados, pourquoi ne pas questionner discrètement leurs amis?

10 bonnes idées pour un cadeau d'hôtesse

1. Une boule de Noël unique et originale, peinte à la main par un artisan... ou par l'artiste qui dort en nous!

2. Un beau plat de service, qu'on remplit de canapés, de sablés, de noix rôties, de bouchées sucrées, etc.

3. Des huiles fines, d'olive ou de noix, des vinaigres raffinés et aromatisés, toujours bien appréciés des cuisinières.

4. Si on habite en région, on fait provision d'un produit bien de chez nous (fromage, alcool fin, etc.) qui saura ravir nos hôtes éloignés.

5. Pour le couple qui nous reçoit, on prépare un petit panier d'amoureux comprenant deux mini-bouteilles de champagne et quelques bulles pour le bain de couleur champagne. On emballe dans du papier cellophane qu'on attache avec un ruban.

6. On prépare une pâte à biscuits (au gingembre, par exemple) qu'on offre congelée, accompagnée d'emporte-pièce, de bonbons pour la décoration et des instructions pour la cuisson. Nos hôtes auront un petit dessert en réserve pour les enfants ou la visite inattendue.

7. On cuisine des marinades, chutneys ou pestos qu'on met en pots. Pour les personnaliser, on réalise nos propres étiquettes.

8. Aux plus gourmands, on offre dans une belle bouteille (dénichée dans un magasin d'aubaines) un coulis aux fruits, un caramel ou un sirop chocolaté maison. Sur une étiquette qu'on suspend au cou de la bouteille, on donne quelques suggestions d'accompagnements.

9. On concocte un pot-pourri de Noël: on fait sécher des tranches de citron ou d'orange coupées en deux, on les mélange avec des cocottes, des bâtons de cannelle, des écales de noix et des fleurs séchés dans les tons de rouge et de vert. On y ajoute une dizaine de gouttes d'huile essentielle (cannelle, gingembre, sapinage, etc.) et on brasse le tout. On emballe dans une jolie aumônière ou dans une boîte-cadeau.

10. On en profite pour faire découvrir un disque de musique d'ambiance qu'on adore et qui sera parfait pour le moment du repas.

Coup de pouce
Lorsqu'on pense avoir trouvé un cadeau génial, on en fait provision. On ne sera donc jamais prise au dépourvu par une invitation de dernière minute!

7 idées pour décorer la maison

1. On allume de petites flammes partout dans la maison. On se procure un maximum de bougies (dans les magasins à 1 $, ou en boîte chez Ikea, par exemple). En guise de bougeoirs, on utilise tout ce qu'on a sous la main: tasses, ramequins, verres, etc. On les dépose sur le bord des fenêtres, les étagères, les tables et les meubles. On peut même en faire flotter dans le bain! Pour s'assurer que les chandelles tiennent bien en place, on remplit nos contenants de riz.

2. On achète des sacs de canneberges fraîches et on en remplit vases à fleurs, bols de verre et verres à vin, du moment que le contenant est transparent. On y plante ensuite des fleurs, des branches, des bougies ou on y dépose quelques décorations, telles des boules de Noël. On peut remplacer les canneberges par un mélange de clémentines et de noix.

3. Sur des plateaux de service ou dans des bols à salade, on dispose des poires, des pommes, de grosses noix en écale et un peu de verdure (du sapinage, par exemple). On peut y ajouter des clémentines, des bâtons de cannelle et des cocottes, selon notre inspiration. Comme centre de table, ou autour d'une grosse bougie, c'est simple et magnifique!

4. Collées sur nos verres à vin, les petites étoiles dorées apposées dans les cahiers d'écriture de notre enfance permettront de leur donner un look festif. On peut aussi se servir d'un feutre doré pour dessiner sur les verres et y inscrire le nom de nos convives. Ça ne durera que l'instant de l'événement puisqu'une fois lavés, nos verres auront perdu leurs touches dorées. Pour finir, on parsème la table de confettis en forme d'étoiles.

5. On choisit une thématique de couleur (bleu et argent, rouge et or, blanc, etc.) ou d'objets (anges, fruits, étoiles, flocons, etc.), et on y reste fidèle. Il est ainsi plus facile de créer un effet d'ensemble harmonieux.

6. Devant chaque fenêtre et partout où ça s'y prête, on suspend des boules de Noël à nos tringles à l'aide de raphia, de ruban ou de fil à pêche. Si on aime cuisiner, on peut faire la même chose avec des biscuits qu'on découpe en forme de cloches ou de sapins et qu'on décore légèrement. On laisse traîner les surplus sur les tables dans des plats de service. Beau, bon et odorant!

7.Si on trouve certains coins de la maison un peu dégarnis, on les remplit de faux cadeaux. On emballe des boîtes vides, on sort tous les sacs-cadeaux accumulés dans l'armoire depuis Noël dernier et on y glisse des papiers de soie assortis.


8 trucs pour trouver tous ses cadeaux sans devenir folle

1. On se crée un «tiroir d'Ali Baba» où on entasse les cadeaux qu'on trouve à longueur d'année, au hasard des découvertes et des soldes. On évite ainsi la cohue, tout en faisant des économies.

2. On se fixe un budget et on le respecte, qu'il s'agisse d'un montant global pour tous les cadeaux ou d'un montant fixe pour chacun. Un bon truc: laisser nos cartes de crédit et de débit à la maison et payer en argent comptant.

3. On privilégie le magasinage en ligne. Plusieurs grandes boutiques proposent nos articles préférés sur Internet. On peut souvent éviter les frais de livraison avec, par exemple, 50 $ d'achats ou plus.

4. À chaque Noël, on tient un journal des cadeaux offerts à chacun et de leur réaction. Tante Annette a beaucoup apprécié ses chaussettes l'an dernier? Cette année, on lui offre la robe de nuit assortie.

5. On magasine avec notre liste en main pour limiter nos déplacements. On ne sait toujours pas quoi offrir à notre conjoint? On note quand même plusieurs idées pour s'orienter en magasin.

6. Peu emballée par le shopping? On en fait un week-end de filles ou une escapade amoureuse! On en profite pour s'inspirer mutuellement des idées de cadeaux.

7. On privilégie les cadeaux qui ne s'emballent pas: on offre des billets de comédie musicale à notre groupe de copines, un souper en tête-à-tête à notre amoureux, une soirée au Casino à nos parents.

8. On opte pour le cadeau familial plutôt que pour des cadeaux individuels. Ainsi, on peut offrir à un couple d'amis et leurs enfants une soirée vidéo et pizza ou un kit de création de bonhomme de neige (écharpe, chapeau et accessoires), avec le chocolat chaud pour se réchauffer!


8 trucs pour démarrer la fête

1. Aux fêtes de famille, on invite quelques amis proches qui inspirent les rencontres et les conversations. Cela change agréablement la dynamique familiale.

2. On demande aux invités d'apporter leur plat préféré, qu'ils déposeront au buffet, accompagné de la recette qu'ils partageront entre eux. Un bon moyen d'initier la conversation entre inconnus.
Les jeux suivants animeront toutes les fêtes, grandes ou petites.

3. Chaos de cantiques. Deux équipes, papier et crayons. But: deviner le plus rapidement possible un chant de Noël, qu'un membre de chaque équipe dessine. Dès que l'équipe devine, tous se lèvent et chantent en choeur. La première équipe à chanter cinq fois gagne.

4. Artiste aveugle. Joueurs en cercle, cartons de couleur. But: déchirer un carton en forme de sapin de Noël les mains dans le dos, sans regarder. On affiche tous les arbres et on récompense les meilleurs artistes.

5. J'ai déjà... Joueurs en cercle, bonbons variés. But: raconter tour à tour un de nos exploits, comme «J'ai déjà sauté en parachute». Chaque personne du groupe qui ne l'a jamais fait donne un bonbon à ce joueur. Après plusieurs tours, celui qui a le plus de bonbons les gagne!

6. Pomme dansante. Joueurs en paires, des pommes. But: les joueurs doivent garder le plus longtemps possible la pomme coincéee entre leurs fronts tout en dansant sur une musique de plus en plus rythmée. Le couple qui dure le plus longtemps gagne un prix.

7. Robe des fêtes. Deux groupes, papier d'emballage, ciseaux et épingles de sûreté. But: créer une robe de soirée à partir du matériel donné dans un temps restreint. Les spectateurs nomment les gagnants.

8. On danse! But: partir le bal et permettre aux timides de danser. Deux braves commencent; au signal du maître de cérémonie, chacun invite un nouveau partenaire. Ainsi de suite jusqu'à ce que tout le monde danse.

9 idées pour un échange de cadeaux

1. Au moment de piger les noms, on propose des thèmes pour les cadeaux (jeux, cadeaux gourmands, articles de sports d'hiver, etc.) et on vote. Le thème le plus populaire l'emporte.

2. On suggère un échange de cadeaux faits maison: tricot, peinture sur bois, confitures maison feront le bonheur de nos parents et amis. Si on n'a pas la fibre artistique, on offre nos services de gardienne d'un soir ou nos talents horticoles!

3. Pour ajouter du piquant au déballage, on invite chaque personne à écrire son nom, sa couleur, son animal et son chant de Noël préférés sur un carton. Le cadeau offert devra correspondre d'une façon ou d'une autre à la couleur, l'animal ou le chant noté. Rires garantis!

4. Impossible de rassembler les gens pour piger les noms? On y va par ordre alphabétique: Carole pige Diane, qui pige Étienne, qui pige Fannie, etc.

5. Dans les petits groupes ou les familles peu nombreuses, on emballe tous les cadeaux dans le même papier (on peut le faire sur place, le soir même) en les identifiant de symboles prédéterminés pour chaque personne (étoile pour Joanne, cloche pour Robert, etc.). Après avoir déballé tous les cadeaux, on tente de deviner qui nous a choisie.

6. Un jeu amusant pour des grands groupes: chacun achète un cadeau générique masculin ou féminin d'environ 20$. Les femmes s'assoient en cercle avec leur cadeau entre les mains. Un narrateur lit une histoire qui comprend plusieurs fois les mots «droite» et «gauche». À chaque mention du mot «droite», chacune passe son cadeau à sa droite, et de même pour la gauche. À la fin de l'histoire, on déballe le cadeau qu'on a entre les mains, même si c'est le nôtre! On fait de même avec les hommes.

7. Dans une fête familiale, on demande aux enfants de distribuer les cadeaux, histoire qu'ils participent eux aussi à l'échange.

8. Si on fait partie d'un grand groupe ou d'une grande famille, pour faciliter l'achat des cadeaux, on forme des sous-groupes de gens qui partagent des affinités: parents de jeunes enfants, bricoleurs, retraités, etc.

9. Pour rigoler, on emballe de façon somptueuse une vieillerie du sous-sol et on joue au cadeau voleur: les noms sont tirés au hasard et chacun a le choix de voler un cadeau ou d'en prendre un sous le sapin. À la fin, on déballe tout!

9 trucs pour occuper les enfants pendant le party

1. On couvre la table des enfants de papier à dessiner en rouleau et on leur donne plein de crayons de cire.

2. On propose aux enfants de préparer un spectacle (chant, danse, magie, théâtre) qu'ils présenteront aux parents à la fin de la soirée. On met à leur disposition de vieux vêtements et des objets susceptibles de les inspirer.

3. Si les enfants sont très jeunes, on se relaye entre parents à chaque demi-heure dans une pièce à l'écart pendant que les autres s'amusent.

4. On leur fournit une pile de vieilles couvertures ou serviettes pour qu'ils se construisent un château fort. Succès garanti! Si nos enfants sont les hôtes, on les aide à organiser une chasse au trésor dans laquelle ils pourront ensuite guider les autres enfants.

5. On les fait jouer à «tombe la neige», pour 2 à 4 joueurs assis autour d'une table. On place une ouate au centre et on donne une paille à chaque enfant. Le but: souffler la ouate du côté opposé de la table et l'empêcher de tomber de son côté.

6. On propose aux enfants d'assurer le service en faisant circuler canapés, biscuits, serviettes. On peut même offrir aux plus vieux de servir chacun un service du repas.

7. Un jeu de cartes pour 3 à 5 joueurs: «le valet qui pue». On retire le valet de trèfle et on distribue les cartes. Chaque joueur retire de son jeu toutes les paires de même couleur et forme un éventail avec ses cartes restantes. Le joueur de gauche prend une carte du donneur. S'il peut former une paire avec sa carte, il la sort de son jeu. Sinon, le joueur à sa gauche pêche à son tour une carte dans son jeu, et ainsi de suite. À la fin, celui qui a le valet de pique en main aura perdu!

8. On accroche une piñata au plafond pour les petits et on demande aux plus grands de superviser.

9. On organise un bingo pour les enfants. On crée une grille où figurent des affirmations comme «J'ai un chat», «J'aime le brocoli». Les enfants doivent questionner les invités et leur demander de signer là où cela s'applique. Lorsqu'ils ont rempli leur grille, ils remportent un petit prix.

5 cadeaux pour le bas de Noël des grands

1. Un alcool fin comme un cidre de glace ou un champagne, en petit format. On aime le Champagne POP, de Pommery (15,65$ les 200 ml, à la SAQ).

2. Une huile de massage est toujours indiquée, mais parfois trop fruitée ou florale pour les hommes. On essaie l'huile de massage pour homme de Fruits & Passion, avec fragrance boisée ou marine (15$).

3. Pour encourager les résolutions du Nouvel An, on offre une corde à danser qui s'emporte partout, comme la corde à sauter Everlast, en duralon (11,99$, chez Canadian Tire).

4. Des chèques-cadeaux virtuels pour télécharger de la musique sur Internet, comme ceux d'Archambault.ca, offerts en ligne et utilisables pour télécharger des chansons ou commander livres ou musique.

5. Une belle paire de chaussettes chaudes plaira à tous. On aime les Bas de Julie, maintenant offerts en coton ainsi qu'en laine (28$, en magasins ou en ligne aux Artisans du Bas-Canada.


7 idées de cadeaux pour un bas de Noël d'enfant

1. On offre des babioles banales mais désirées: la fameuse tablette de chocolat qu'on lui refuse chaque fois qu'on fait l'épicerie, la petite voiture qu'on a refusé d'acheter sous prétexte qu'il en avait assez, etc.

2. Un élément qui s'ajoute à sa collection ou qui lui donnera envie d'en commencer une: timbres amusants, pièces de monnaie étrangère, figurines, autocollants, etc. On en fait ensuite une tradition et on répète chaque année.

3. Un indice d'un gros cadeau à venir: un wagon qui s'ajoutera au train électrique emballé sous l'arbre, un vêtement de rechange pour la poupée attendue, etc.

4. Des certificats-cadeaux pour une journée de ski, un forfait film et pop-corn au cinéma, une journée de glissade sur tube, etc. En fait, on annonce ainsi notre programme des vacances. Pas besoin de certificats officiels. On les crée nous-même à l'ordinateur ou on les bricole sur des cartons.

5. Pour les ados comme pour les petits, des produits de soins ou de beauté en format d'essai, tels des bains moussants ou des crèmes parfumées, ou encore des gels douches ou shampooings pour les trousses de sport.

6. Des baumes à lèvres fruités ou à l'effigie de leur personnage préféré: c'est la saison des lèvres gercées!

7. Pourquoi ne pas en profiter pour changer une brosse à dents qui a fait son temps? Un nouveau modèle aux couleurs de Spider-Man, de Shrek ou de Barbie fera son effet.

Partage X
Partys et évènements

80 trucs pour réussir Noël

Se connecter

S'inscrire