Loisirs et culture

World Press Photo : le monde en grand format

Coup de Pouce
Loisirs et culture

World Press Photo : le monde en grand format

16_Brent Stirton_SChaque année, c'est une tradition : je mets à mon agenda une visite de cette exposition qui récompense la crème de la crème du photojournalisme. Et encore une fois, j'ai été renversée par le regard que posent sur le monde la cinquantaine de photographes lauréats de la cuvée de 2014. Même si je travaille dans le milieu médiatique, je me sens parfois submergée par la quantité d'information qui circule chaque jour. J'écoute le bulletin matinal à la radio en déjeunant le matin et je survole les grands titres sur les sites web des grands quotidiens. Sans compter tout ce qui est relayé sur mon fil Facebook au gré des algorithmes et des passions que le sujet soulève dans les commentaires. Un moment fort qui s'est déroulé il y a trois mois? Difficile de m'en rappeler. Alors imaginez ceux de l'année dernière! Une visite au World Press Photo, c’est l’occasion de s’arrêter devant une image, de se réapproprier l’information et d'entamer une réflexion face à cette dernière. Comme cette photographie des attentats du marathon de Boston que j’ai vue et revue dans mon fil d'actualité Facebook, mais qui en gros format, m'est rentré dedans comme une tonne de briques. De gros frissons me parcouraient l'échine alors que je regardais le cliché du photographe John Tlumacki qui, quelques secondes après l'explosion des bombes meurtrières, a capturé une réelle scène de guerre au cœur de la ville américaine. Au-delà des images chocs et crues, il y a des photographies d'une grande sensibilité qui  lèvent le voile sur la vie de nos semblables à l’autre bout du monde. Comme ces habitants de Gaza et de Cisjordanie qui tentent, malgré l'instabilité politique constante, de se bâtir un quotidien pas seulement basé sur la survie. Ou cette communauté norvégienne des îles Lofoten qui voit son mode de vie traditionnel basé sur la chasse à la baleine menacé. Et ce qui me fascine dans cette exposition, c'est sa grande popularité, malgré tous les moyens technologiques auxquels nous avons accès. Alors que le public pourrait la délaisser car y ayant accès en ligne, on continue de s'y rassembler massivement année après année. Mon petit doigt me dit que je ne suis pas la seule à parfois avoir besoin de ralentir le tempo. Et vous, pensez-vous visiter cette exposition? - L'exposition est à Montréal jusqu'au 28 septembre et sera à  Chicoutimi du 31 octobre au 23 novembre. Infos supplémentaires : worldpressphotomontreal.ca Crédit photo: Brent Stirton, Afrique du Sud, Reportage by Getty Image - 1er Prix Portraits posés Photos isolées - Élèves albinos dans un dortoir de l'école de mission Vivekananda, internat pour non-voyants au Bengale occidental, Inde. 

Commentaires

Partage X
Loisirs et culture

World Press Photo : le monde en grand format

Se connecter

S'inscrire