Loisirs et culture

Trois questions à l’auteure Lori Lansens

Par
Trois questions à l’auteure Lori Lansens

  Photographe : Mark Raynes Roberts

Loisirs et culture

Trois questions à l’auteure Lori Lansens

Par

L’auteure canadienne Lori Lansens - qui nous avait offert le touchant Les Filles - a répondu à quelques-unes de nos questions à la suite de la publication de Les égarés, son plus récent roman.

 

1. Pourquoi avez-vous situé l’action du roman en montagne?

Même si j’ai une certaine crainte des hauteurs, la montagne m’inspire, tant concrètement que symboliquement. Le mont San Jacinto, en Californie, où se déroule le roman, est unique au monde. À sa base, il fait très chaud et les palmiers y poussent, mais dès qu’on monte, on se croirait au coeur des froides Laurentides. C’est comme si ces deux environnements, aussi importants l’un que l’autre pour moi, fusionnaient en un seul lieu.

2. En quoi le personnage principal, Wolf Truly, est-il un survivant?

Cela va beaucoup plus loin que ce qu’il accomplit en montagne. Il a perdu sa mère durant son enfance, et son père ne s’est pas beaucoup occupé de lui. C’est son ami Byrd qui lui a appris à survivre, en forêt comme dans la vie. Mais le jour où Wolf se rend seul sur la montagne, c’est avant tout pour mourir. Or, il devra prendre sous son aile d’autres vies que la sienne; cela changera le cours des choses.

3. Parmi les femmes que Wolf croisera dans la montagne, avez-vous une préférée?

Ne me demandez pas de choisir! Mes personnages sont comme mes enfants: je les aime d’un amour inconditionnel. J’aime la ténacité de Nola, l’aînée, la force de Bridget et la maturité de Vonn, l’adolescente. L’une d’entre elles ne revient pas de la montagne, mais ne comptez pas sur moi pour vous dire laquelle!

Les égarés, Alto, 2017, 448 p., 28,95$

null

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Partage X
Loisirs et culture

Trois questions à l’auteure Lori Lansens

Se connecter

S'inscrire