Loisirs et culture

Tête à tête avec Sophie Lorain

Tête à tête avec Sophie Lorain

Simon Normand Photographe : Simon Normand Auteur : Coup de Pouce

Loisirs et culture

Tête à tête avec Sophie Lorain

Sur ses projets
«Je crois sincèrement qu'il faut accepter l'imperfection; voilà une vraie quête pour moi, pas seulement une prétention. Je fais des choix avec lesquels je peux être conséquente. Pour accepter un projet, je dois sentir que je peux y apporter quelque chose: une vision, par exemple. Si c'est trop loin de moi, ce n'est pas judicieux. J'essaie ainsi d'être à la bonne place et conséquente avec qui je suis.»


Sur la techno

«Elle avance à une vitesse effarante! Il faut avancer avec elle pour ne pas être dépassée. Bien sûr, ça m'intéresse, mais je ne vais pas passer mon temps sur Facebook. C'est ahurissant à quel point il est facile de s'égarer là-dedans! Car les médias sociaux, c'est un tour de magie, une plateforme, du faux «direct». Car même si tout semble franc et live, chaque fois qu'on braque des feux sur les gens, ça les change.»


Encore sur l'argent

«L'argent, c'est l'équilibre et c'est aussi un moyen, un outil. Je pense au personnage de Stéphane Rousseau dans Les Invasions barbares de Denys Arcand. Dans le film, le personnage arrive partout avec des liasses de billets qui servent à offrir du confort à son père. Mais la transaction est libre d'émotions, de culpabilité: c'est un outil, un objet de transaction pour faire bouger les choses. J'aime comment Denys a donné sa juste place (sans plus) à l'argent dans ce film.»


D'autres inspirations?

  • J'ai la passion des livres depuis que je suis toute petite. Je participe, avec grand plaisir à l'émission Plus on est de fous, plus on lit (Première Chaîne, Radio-Canada) avec Marie-Louise Arsenault. Et dans mes favoris, les polars.
  • J'écoute les nouveautés à la télé pour voir comment c'est fait; c'est la réalisation qui m'inspire, le jeu des acteurs aussi.
  • Les vins blancs bien frais, sans les connaître assez pour en nommer!
  • Je dévore littéralement les magazines de déco et de design intérieur. J'ai ces idées en tête quand je traîne ensuite dans les magasins de meubles vintages et de meubles récupérés.

 


À LIRE: Qui risque gagne!

Commentaires

Partage X
Loisirs et culture

Tête à tête avec Sophie Lorain

Se connecter

S'inscrire