Loisirs et culture

Quand l'amour court, par Thierry Lenain et Barroux

Coup de Pouce
Loisirs et culture

Quand l'amour court, par Thierry Lenain et Barroux

Il y a longtemps que je veux parler des beaux livres jeunesse. Vous savez, les albums qui sont souvent de grand format, imprimés avec soin sur du papier fin ou épais de plus grande qualité? Le type d’ouvrage privilégié par les éditeurs pour présenter des textes et des illustrations plus poétiques et artistiques, mais que les parents hésitent à acheter. Honnêtement, ce type de livres n’attire pas beaucoup les enfants et leurs prix font fuir plus d'un parent. Et les illustrations, souvent à mille lieues de ce que Disney présente, laissent les petits de marbre. Pourtant, si le goût des saveurs se développe, il en va de même pour celui des mots et de l’esthétique visuelle. Alors, je me fais toujours un devoir de présenter quelques beaux livres à mes enfants. Lorsque j'en achète ou que j'en emprunte un à la bibliothèque, je le traite et le manipule toujours comme s’il s’agissait d’un véritable trésor: «Regarde ce livre, comme il est beau! Sens ses pages et regarde comme les dessins sont différents!» dis-je en tournant les pages du bout des doigts. Les beaux livres, qui sont plus haut perchés dans la bibliothèque, sont généralement lus juste avant le livre vedette, comme Dora l’exploratrice ou L’Université des monstres (ils ne doivent surtout pas le remplacer). Au fil de ma lecture,  je n’hésite pas à  faire remarquer aux enfants les différents coups de pinceau, la naïveté des dessins ou la poésie des mots: «Écoutez, le texte est doux comme une chanson.» Cette semaine, nous avons lu l’album Quand l’amour court, de Thierry Lenain, illustré par Barroux, qui a été finaliste au Prix jeunesse 2013 des libraires du Québec. Ce livre relate l’histoire de la petite Paola qui cherche sa place dans sa nouvelle vie, depuis la séparation de ses parents. Elle finit par comprendre qu’elle est issue d’une belle histoire d’amour. Une histoire courte, mais belle. « Autrefois, je croyais que les histoires d’amour duraient toute la vie. Aujourd’hui, je sais qu’il y a des histoires d’amour longues et des histoires d’amour courtes. Je préfère les longues. Seulement, on ne choisit pas, et encore moins l’histoire d’amour de ses parents. Les miens se sont séparés. Ils se sont aimés beaucoup, mais pas longtemps. C’était une histoire d’amour courte, et je suis née dedans.» Bref, un livre à manipuler comme un trésor et à lire, en adaptant le niveau de lecture à l’âge et à la sensibilité de notre enfant. À partir de 7 ans. Quand l’amour court, par Thierry Lenain Barroux, Édition Les 400 coups, 2012. 16,95$.
Commentaires
Partage X
Loisirs et culture

Quand l'amour court, par Thierry Lenain et Barroux

Se connecter

S'inscrire