Loisirs et culture

Pétillo! par Michèle Marineau et Manon Gauthier

Coup de Pouce
Loisirs et culture

Pétillo! par Michèle Marineau et Manon Gauthier

Achetez-vous des albums pour enfants? J’ai posé la question à un petit groupe de mamans de mon quartier et les réponses ont été étonnantes : « Non. Il n’y a pas beaucoup de pages pour le prix. » « Je préfère aller à la bibliothèque municipale, c’est gratuit. » J’ai alors demandé si elles allaient au cinéma en famille. « Oh! Oui, au moins une fois par mois! » « Disons, trois ou quatre fois par année. » Mais pourquoi ne pas faire comme avec les livres, les emprunter au club vidéo? « On va au club vidéo et au cinéma. Le cinéma, c’est pour voir les nouveautés! On n’aime pas attendre qu’elles arrivent ou qu’elles soient enfin disponibles au club vidéo. Et si on loue un film trop souvent, on achète le DVD. » Bref, les familles dépensent aisément pour des films, mais pas pour des livres. Pourtant, le prix des billets de cinéma pour une famille de quatre personnes peut facilement monter à 30$. Avec les grignotines, il grimpe parfois jusqu’à 60$ ou plus, tandis que l’album jeunesse, lui, se détaille entre 10$ et 20$. Alors pourquoi hésite-t-on à acheter des albums? On ne lit pas assez? Mon hypothèse est qu’on ne connaît pas ça suffisamment. Le marketing des albums jeunesse est moins agressif que celui des films et on n’a aucun repère devant le vaste choix de livres sur les rayons de la librairie. Alors comment reconnaître une valeur sûre? Pour peu qu’on s’en donne la peine, il existe des repères pour identifier les bons livres jeunesse. Le mien, c’est l’illustration. Pas la couleur rose du livre ou le scintillant de sa couverture, mais bien les dessins. Mes enfants aiment un certain type d’illustration et voient les similitudes entre les différents albums d’un même illustrateur. Comme je sais quelles sont les images qui les feront réagir et qui leur donneront le goût d’entendre l’histoire, j’ai commencé la lecture de Pétillo!, un album de Michèle Marineau et Manon Gauthier. « On dirait que les images ont été dessinées, remarque ma fille de 5 ans, dès le début de l’histoire. —     Mais ce sont des dessins. —     Non, on dirait que c’est moi qui ai dessiné le livre! —     C’est vrai. Le personnage de Pétronille dessine un peu comme toi. —     Elle fait des dessins sur les murs. C’est mon rêve de faire ça! —     Pétronille a aussi inventé un nouveau pays sur la carte du monde. Elle a inventé quelque chose qui existait déjà. Tu as déjà fait ça toi? —     Moi, je veux dessiner sur les murs. Je pourrais décorer ma chambre. J’ai tellement le goût! » Les albums jeunesse ne donnent pas seulement le goût de la lecture. Parfois, ils incitent les enfants à dessiner sur les murs. Ce soir, on collera de grandes feuilles un peu partout dans la maison pour que ma fille puisse faire une Pétronille d’elle-même. Pétillo! par Michèle Marineau et Manon Gauthier, Québec Amérique jeunesse, 2013, 10,95$.

Commentaires

Partage X
Loisirs et culture

Pétillo! par Michèle Marineau et Manon Gauthier

Se connecter

S'inscrire