Loisirs et culture

Mort, le classique?

Coup de Pouce
Loisirs et culture

Mort, le classique?

Bon, d'accord, j'ai un vague parti-pris parce que j'adore le jazz. Mais j'aime aussi le pop, le rock, le blues, le trad et les musiques du monde. Bref, on pourra peut-être dire que je suis borné, mais pas que je suis ignare. Ce n'est pas non plus que je n'aime pas le classique. Vivaldi, Bach, Chopin, Debussy, Ravel, Poulenc, Stravinsky, Schoenberg, Varèse, Villa-Lobos comptent parmi mes favoris. [caption id="attachment_8420" align="alignleft" width="252" caption="Comprenez-vous cette langue?"] [/caption] Mon argument est le suivant. La musique classique aujourd'hui, c'est comme le latin ou le grec ancien. On écoute les grands classiques comme on citait naguère les grands auteurs. Mais, tout comme personne ne parle ni n'écrit plus en latin ou en grec ancien, il ne s'écrit plus vraiment rien de renversant en musique classique. Le classique est une langue morte, ou moribonde. Pourquoi? Je l'ignore. Peut-être le classique traditionnel, celui qu'on nous distille majoritairement dans les salles de concert, correspond-il à une société qui n'existe plus aujourd'hui? Parallèlement, il est indéniable que la musique qu'on appelle contemporaine, avec ses formules mathématiques, n'a jamais su rejoindre les masses. Est-ce que je trompe? Quelqu'un connaît-il une pièce, un compositeur d'aujourd'hui qui garde en vie l'héritage classique? Qui, comme disait le maître zen, sauvera le petit chat?

Commentaires

Partage X
Loisirs et culture

Mort, le classique?

Se connecter

S'inscrire