Loisirs et culture

Mélodie aux cent sucettes, par Alain M. Bergeron et Fil et Julie

Coup de Pouce
Loisirs et culture

Mélodie aux cent sucettes, par Alain M. Bergeron et Fil et Julie

Je ne parle pas souvent de la bibliothèque municipale. Pourtant, dès l’arrivée du beau temps, nous y allons une fois par semaine minimum. On laisse les petites dans le coin pour enfants et on bouquine dans nos rayons favoris. Et quel plaisir pour les filles de «payer» elles-mêmes leurs emprunts avec leur carte de bibliothèque. Le comptoir est juste à la bonne hauteur et la préposée, toujours disponible et souriante pour les servir. Lors de notre dernière visite, ma petite de 3 ans a déniché l’album Mélodie aux cent sucettes sur le présentoir de la section pour enfants. Elle l’a attrapé d’une main et s’est exclamée, l’air triste: «Ma suce! Je l’aimais, ma suce!» Avertissement: la suce crée chez le bébé une dépendance comparable à celle de la cigarette ou de l’héroïne. L’enfant a beau l’avoir délaissée depuis des mois, dès qu’il en voit une, il devient nostalgique. — Tu veux qu’on le lise? lui ai-je suggéré. Le cœur gros, elle m’a fait signe oui de la tête. L'histoire de Mélodie était captivante, tout particulièrement ce passage: «Mais où les parents de Mélodie trouvaient-ils toutes ces sucettes? Certains pensaient qu’ils les cultivaient dans le jardin derrière la maison. (...) D’autres étaient persuadés que les parents de Mélodie avaient réussi à faire pousser le très rare arbre à sucettes. Ainsi, ils n’avaient qu’à les ramasser chaque automne, lorsque les sucettes de toutes les couleurs tombaient au sol.» — Moi aussi, veux y aller, ramasser des suces! — Tu te souviens où sont tes anciennes suces? — Au père Noël. — Oui. Tu les as accrochées dans le sapin du père Noël. Il les a offertes aux nouveaux petits bébés. — Mais veux cueillir des suces à l’automne. Pas des pommes. Heureusement, à la fin de l’histoire, Mélodie aussi donne sa toute dernière sucette à un bébé qu’elle croise lors d’une promenade. «Mélodie aux cent sucettes devient Mélodie sans sucette.» Mélodie aux cent sucettes, par Alain M. Bergeron et Fil et Julie. Hurtubise, 2008, 44 p., 16,95 $.

Commentaires

Partage X
Loisirs et culture

Mélodie aux cent sucettes, par Alain M. Bergeron et Fil et Julie

Se connecter

S'inscrire