Loisirs et culture

Le pain et le vin (ou quand la nourriture raconte l’histoire)

Coup de Pouce
Loisirs et culture

Le pain et le vin (ou quand la nourriture raconte l’histoire)

Le pain et le vin_NTE gilbert duclosEncore une fois, j’ai été conquise par Daniel Brière et Alexis Martin dans le dernier volet de la trilogie L’Histoire révélée du Canada français, 1608-1998 , baptisé Le pain et le vin.   Après notre rapport au froid et à l’eau, dans les deux premiers opus, c’est à travers nos moeurs alimentaires que l’histoire du Québec nous est racontée. Quel impact la Conquête anglaise a-t-elle eu sur l’alimentation? Quelle était la relation des premières nations avec la nourriture? C’est entre autres ce à quoi tente de répondre le personnage d’Émile de Brüning, un conférencier spécialiste joué par Alexis Martin. Il nous raconte l’histoire du Québec sous plusieurs aspects de l’alimentation des Canadiens français. De 1608 à 1998, les époques s'enchaînent et on y croise une foule de personnages: des autochtones, au missionnaire Jean de Brébeuf, en passant par l’auteure de l’ Encyclopédie de la cuisine québécoise Jehane Benoît et un habitué du houblon, qui s'attriste de voir que toutes les vieilles tavernes se transforment en lieux branchés pour la jeunesse. Écrite par Alexis Martin et mise en scène par Daniel Brière, cette pièce est certainement la plus épurée de la trilogie. Contrairement aux premières oeuvres, son récit est chronologique, sa mise en scène ne décoiffe pas et la scénographie n’est pas spectaculaire. Qu’à cela ne tienne, c’est ce qui m’a plu; on s’éparpille moins et l’aspect "épique" ne vole pas la vedette au propos. Une chose demeure, le tout est rendu avec brio par les comédiens et il s’y dégage un humour délicieusement déluré, propre au duo Martin-Bière. Bon à savoir:
  • Nul besoin d’avoir vu les deux premiers volets pour comprendre la pièce.
  • La pièce ne dure que 90 minutes, sans entracte.
Jusqu’au 11 octobre à l ’Espace Libre À lire: mon billet sur Les chemins qui marchent, le 2e tome de la trilogie. Photo: Gilbert Duclos

Commentaires

Partage X
Loisirs et culture

Le pain et le vin (ou quand la nourriture raconte l’histoire)

Se connecter

S'inscrire