Loisirs et culture

Initiation à la bande dessinée

Coup de Pouce
Loisirs et culture

Initiation à la bande dessinée

[caption id="attachment_2551" align="alignleft" width="150" caption="La série Hugo, de la collection Puceron, captive l'intérêt des garçons."] [/caption] À la maison, la bande dessinée a toujours occupé une place de choix dans notre bibliothèque. Mon conjoint, qui en est un grand amateur, a réussi à contaminer toute la famille de sa passion pour les histoires en cases. Et parce qu’elles nous voient en lire et qu’il en traîne un peu partout dans la maison, nos filles ont vite manifesté leur intérêt pour la chose. Toujours est-il que du haut de ses trois ans, ma troisième fille a fait son baptême de bédé hier soir. J’ai ressorti quelques albums d’une collection découverte il y a quatre ans, au hasard de mes recherches d’un album de Monsieur Jean, dont on venait de produire une adaptation cinématographique. Il s’agit de Puceron, une collection conçue pour favoriser la lecture autonome chez les enfants d’âge préscolaire. La particularité de ces bédés est de présenter des cases sans texte, organisées de manière à ce que les enfants puissent « lire » les histoires sans nous. Des histoires somme toute assez complexes, mais qui savent captiver leur attention avec des thèmes de princesses et de super héros. Ma fille était si fière d’avoir réussi à lire son livre comme une grande, qu’elle s’est empressée d’annoncer à ses amies de la garderie qu’elle savait lire, elle! La méthode de Puceron est simple : une case correspond à un mot et une page à une phrase. L’enfant doit regarder attentivement la case à la recherche d’indices qui l’aideront à comprendre l’action. Sans le savoir, il apprend une stratégie de lecture qui lui sera bien pratique en première année. Vers l’âge de dix ans, ma deuxième fille a tellement aimé les bandes dessinées de Puceron, que nous sommes passés en deuxième vitesse avec Punaise, une collection qui, grâce à l’introduction des bulles, grandit avec l’enfant. Même si elle ne savait reconnaître que quelques mots, ma fille avait appris avec Puceron à observer les images pour comprendre le récit et, au fur et à mesure que ses capacités de lectrice se développaient, elle découvrait alors la véritable histoire qui se cachait sous les dessins. La bande dessinée est une merveilleuse façon d’apprivoiser la lecture. Et quand on est mère de quatre enfants, le concept de lecture autonome est plutôt séduisant pour alléger la routine du dodo! La bande dessinée occupe-t-elle une place de choix dans votre bibliothèque familiale? Avez-vous des titres ou des collections à partager?

Commentaires

Partage X
Loisirs et culture

Initiation à la bande dessinée

Se connecter

S'inscrire