Loisirs et culture

Entrevue avec Sophie Cadieux

Par
Entrevue avec Sophie Cadieux

  Photographe : Félix Renaud

Loisirs et culture

Entrevue avec Sophie Cadieux

Par

L’hiver de la comédienne risque d’être bien rempli: en plus de tenir le premier rôle dans Lâcher prise, la nouvelle série d’Isabelle Langlois, elle assurera la mise en scène d’une pièce de théâtre. Quelques questions à cette hypercréative!

Pourquoi la série Lâcher prise t’a-t-elle séduite?

Je suis une fan finie de l’écriture d’Isabelle Langlois. Elle réussit toujours à présenter des personnages forts, à la verve assassine. Pour une actrice, se mettre ces textes-là en bouche, c’est un grand bonheur. On est vraiment dans l’humour d’Isabelle, avec des moments drôles, à la fois touchants et humains.

Parle-nous de Valérie, ton personnage dans la série.

Valérie, c’est une superwoman. Elle a connu son chum à l’université, a eu son enfant après avoir voyagé, elle a une grosse maison, une belle voiture. Elle est divorcée, mais elle a réussi son divorce. Malgré tout, un jour, elle craque. Et elle va se rendre compte qu’elle a besoin de beaucoup plus que de cinq jours pour reprendre des forces! En même temps, elle doit aussi renouer avec sa mère, qui a toujours placé sa carrière dans les médias au-dessus de tout, mais qui serait, elle aussi, aux prises avec la dépression depuis longtemps.

Y a-t-il un lien entre cette série et Gamètes, une pièce de Rebecca Deraspe, dont tu réalises la mise en scène au Théâtre La Licorne cet hiver?

Dans Gamètes, une jeune femme apprend qu’elle attend un enfant trisomique et se réfugie chez sa meilleure amie. Tout au long de la pièce, elles échangent leurs points de vue sur la maternité tout en autopsiant leur amitié. Elles se demandent aussi jusqu’où on doit accepter de consacrer sa vie à quelqu’un d’autre. Il y a cette notion de performance maternelle, de choix de vie, qu’on retrouve aussi, dans une certaine mesure, dans Lâcher prise.

Et toi, sur quoi aimerais-tu lâcher prise?

Je suis une assoiffée de la vie: je ne dors pas beaucoup, je suis super curieuse, j’aime vivre toutes sortes d’expériences, mais, en même temps, j’ai un jeune enfant, et ça ne me tente pas d’être ailleurs! Je dois donc lâcher prise là-dessus et accepter que je ne puisse pas être à deux endroits au même moment.

CV

2001. Diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Montréal. Cofondatrice du Théâtre de la Banquette arrière.

2002-2006. Joue Clara Dumais dans la série Rumeurs.

2008-2013. Interprète Sophie dans la série jeunesse Tactik.

2011-2014. Artiste en résidence au théâtre ESPACE GO.

Sur son radar

«L’artiste visuelle Isabelle Guimond. Elle s’est donné comme défi de publier sur son Tumblr un dessin par jour, inspiré d’une photo personnelle (undessintouslesjours.tumblr.com). Ce qu’elle fait est vraiment touchant!»

Elle a dit

«On me présente toujours comme “la pétillante”, quel que soit le contexte. C’est comme "googlé" ensemble: “Sophie- Pétillante-Cadieux”. Ça ne me dérange pas, mais je ne suis pas toujours dans cet état d’esprit-là.» — La Presse, 2015

Une rencontre marquante

«J’ai joué avec Sylvie Léonard dès ma sortie du Conservatoire, et nous avons toujours gardé contact. Qu’on se retrouve ensemble dans Lâcher prise, c’est inouï! C’est comme si, au fil de notre vie, on avait toujours un rendez-vous ensemble.»

Lâcher prise, dès janvier, ICI Radio- Canada. Gamètes, Théâtre de la Licorne, du 27 février au 24 mars 2017.

 

Commentaires

Partage X
Loisirs et culture

Entrevue avec Sophie Cadieux

Se connecter

S'inscrire