Loisirs et culture

12 messages inspirants de nos athlètes pour les jeunes

12 messages inspirants de nos athlètes pour les jeunes

Rio 2016 Auteur : Annie-France Charbonneau Crédits : Annie-France Charbonneau

Loisirs et culture

12 messages inspirants de nos athlètes pour les jeunes

Leur cheminement et leur détermination peuvent allumer quelques flammes dans le cœur des jeunes. Voici les messages que nos vedettes sportives présentes aux Jeux de Rio 2016 ont eu envie de livrer à nos enfants.
 

Quel message aimeriez-vous transmettre aux jeunes?

«Avoir des rêves. Il y a beaucoup de jeunes qui croient qu’ils ne seront pas capables, qu’ils ne sont pas assez bons. Quand j’étais jeune, je n’étais pas celle qui gagnait tout. Personne n’aurait pu dire que je me rendrais où je suis actuellement. C’est donc vraiment important de rêver et ce n’est pas parce que tu es moins bon actuellement que tu ne pourras y arriver. Il suffit d’y croire et d’y mettre l’effort.»

– Katerine Savard, nageuse et médaillée de bronze au 4 X 100 m libre

 

«Peu importe d’où tu viens, peu importe ton milieu social, tout ce dont tu as besoin pour avancer, c’est d’un rêve, d’un modèle qui peut t’inspirer et de beaucoup de volonté. À partir de là, tu peux réussir.»

– Jen Kish, capitaine de l’équipe féminine de rugby à 7, médaillée de bronze

 

«Il y a tellement de femmes talentueuses et qui ont du succès, il n’y a pas de raison de croire que ça ne nous arrivera pas à nous, peu importe ce que les autres pensent. Et même celles qui ont le mieux réussi, ont vécu des échecs. Je crois que ce qui rend la vie plus intéressante, c’est d’avoir la possibilité de réaliser ses rêves. J’encourage donc les jeunes à rêver! Et même si, en cours de route, le rêve change ou s’éteint. Juste le fait de se lever le matin avec l’excitation d’aller faire quelque chose de significatif aura valu la peine.»

– Stéphanie Labbé, gardienne de but de l’équipe de soccer féminine, médaillée de bronze

 

«Mettre le focus sur un petit objectif à la fois, rend le but ultime plus accessible. Quand je m’assoie dans mon bateau et que ma course commence, je donne un premier coup de pagaie et je me dis que l’autre doit être meilleur, et l’autre meilleur encore. C’est comme ça que j’avance, un coup de pagaie à la fois.»

– Emilie Fournel, kayakiste

 

«J’aimerais leur dire de trouver un bel équilibre entre le sport et les études! Les résultats sportifs et scolaires sont tout aussi importants.»

– Jennifer Abel, classée 4e au plongeon du 3 m synchro et au 3 m individuel

 

«Mon message serait de les encourager à faire ce qu’ils aiment et de mettre les efforts nécessaires pour réaliser leurs rêves, parce que les rêves peuvent devenir réalité si on y croit vraiment et qu’on fait ce qu’il faut pour leur donner vie.»

– Meaghan Benfeito, double médaillée de bronze, au plongeon du 10 m synchro et au 10 m individuel

 

«N’abandonnez jamais. Quand ça devient plus difficile, il faut continuer et persévérer parce qu’éventuellement, tout se remet en place et nos efforts sont récompensés.»

– Pamela Ware, classée 4e au plongeon du 3 m synchro 7e au 3 m individuel

 

«Travaillez fort, persévérez et croyez en vos rêves.»

– Roseline Filion, médaillée de bronze, au plongeon du 10 m synchro et classée 6e au 10 m individuel

 

«La chose la plus importante c’est trouver ce que tu aimes et t’y accrocher.»

Dori Yeats, lutteuse, classée 4e à la lutte libre, moins de 69 kg

 

«Peu importe tes aspirations, il faut y croire et foncer. Il n’y a rien de facile mais si tu fais plus d’efforts que tous les autres pour arriver à tes fins… ce n’est pas certain que tu vas y arriver, mais quand le moment va se présenter, tu auras ta chance et tu seras prêt. En fait, l’idée c’est d’écrire ta propre histoire et de ne pas t’attarder à ce que les autres pensent ou ce que les autres font. Si ton histoire à toi est différente, c’est bien. Ça vaut la peine d’y mettre son 100 %. Il ne faut pas avoir peur de l’échec. C’est encore mieux de ne pas avoir de regret. Personnellement, je n’ai pas envie de regretter de ne pas avoir essayé.»

– Hugo Barette, cycliste

 

«Toujours croire en ses rêves. Mais il n’y a rien qui va tomber du ciel. Dans la vie, il faut travailler fort pour atteindre ses objectifs. C’est important d’avoir des objectifs à longs termes, mais aussi, des objectifs à courts termes. Tous les jours, on doit se demander, qu’est-ce que je peux faire pour m’améliorer. Peu importe ce qu’on veut faire dans la vie, il faut se fixer des buts et prendre les moyens pour les atteindre. Aussi, il faut s’entourer de gens en qui on a confiance, qui sont là pour nous faire du bien ou nous aider dans la vie. Que ce soit de bons amis ou de bons modèles adultes qui nous inspire.»

– Benoît Huot, nageur paralympique. Il sera à Rio du 7 au 18 septembre pour les Jeux paralympiques.

 

«Il faut faire quelque chose qu’on aime. C’est facile de faire quelque chose qu’on nous impose. Mais si tu n’aimes pas ça, ce sera facile de se décourager. Il ne faut pas avoir peur de déplaire.»

– Kimberly Hyacinthe, qualifiée en athlétisme et malheureusement absente à Rio

 

 

Commentaires
Partage X
Loisirs et culture

12 messages inspirants de nos athlètes pour les jeunes

Se connecter

S'inscrire