Loisirs et culture

10 livres qui m'ont marqué

Coup de Pouce
Loisirs et culture

10 livres qui m'ont marqué

Chère Geneviève, [caption id="attachment_16828" align="alignleft" width="224"] shutterstock_164541023_ok Mae West, par Dali[/caption] Merci de m'avoir lancé ce Défi des 10 livres. Il m'a fait réfléchir. Et je me suis moi-même surpris. Ainsi, dans ces 10 choix, j'ai écarté des livres que j'aurais crus importants. Ainsi, grand lecteur de Philip K. Dick et de William Faulkner, je n'ai retenu aucune de leurs œuvres. Faut croire qu'ils ne m'ont pas «marqué». Par ailleurs, d'autres me sont venus à l'esprit, dont je n'aurais jamais cru me souvenir. Alors, sans plus tarder, voici mon top ten. 1 Les Fleurs du mal, de Charles Baudelaire. Ont vite suivi Verlaine et Rimbaud. Puis Hugo, Lamartine, Nerval, Villon, Rutebeuf... J'ai longtemps été exclusivement poétique. Je me souviens d'avoir dit à un prof de littérature que je ne comprenais pas qu'on puisse étirer la sauce au point d'écrire des romans. Il m'a répondu: «Tu vas vieillir.» Mon amour des mots vient de là. 2 Le Procès, de Franz Kafka. Puis Le Château, puis La Métamorphose. J'ai tout lu de lui, même son unique poème. Je l'ai relu en allemand à l'université. 150 variations sur la vie est une beurrée de marde, le pain est rassis et personne ne se lève de table... 3 La Nausée, Le Mur, Huis clos..., de Jean-Paul Sartre. Le fameux Index librum prohibitorum existait encore à l'époque. Et le philosophe/romancier français y figurait en bonne place. Un jour, en retenue (j'avais foxé), je lisais La Nausée. Passe le principal, affectueusement surnommé le fossile verbomoteur. «Qu'est-ce que tu lis, Thornton?» Je lui montre la couverture. Il me dit: «Tu peux bien avoir les idées croches.» J'avais 13 ans, j'ai considéré ça comme un compliment. 4 L'Art du contrepet, de Luc Étienne. Un éclair dans un ciel clair. J'ai cru mourir de rire. Aussi le défunt magazine Hara Kiri. Et Croc. Et Mad Magazine. J'aime l'humour intelligent, décapant, limite noir. On sous-estime la force bienfaisante de l'humour. 5 Le Journal du séducteur, de Sören Kierkegaard. Non, ce n'est pas un livre érotique. C'est une exploration de la subjectivité, du sujet connaissant qui se perçoit lui-même et s'analyse. Kierkegaard est un philosophe danois. Toute ma vie, mais au cégep surtout, j'ai trippé philo. Pas dans les cours, mais en marge. Récemment, mon fils, qui vient d'entrer au cégep, m'a comblé de joie lorsqu'il m'a demandé: «Papa, c'est quoi, la métaphysique?» 6 Tropique du Cancer, Sexus, Nexus, Plexus, de Henry Miller. Ça, c'est des livres où l'érotisme occupe une grande place. (Imagine Anaïs Nin en gars. D'ailleurs, ils furent amants.) Aussi: Le Colosse de Maroussi. Autant d'hymnes à la vie et à l'exultation des corps. On sous-estime la force bienfaisante du sexe. 7 Le Guide Marabout de l'aikido et du kendo, de Tony Thielemans. Puis Aikido, de Massimo di Villadorata (la version originale de 1973). Et Hagakure, traité du samouraï, mon livre-fétiche, dont on entend quelques citations dans le film Ghost Dog, de Jim Jarmusch. 8 Fictions, de Jorge Luis Borges. J'aime les marginaux. Borges est un marginal de l'entendement. Ses récits défient toute logique, sa pensée pense l'impensable. Très rafraîchissant, de sortir du rationnel. 9 Dali de Draeger. Un autre marginal. Un superbe recueil de reproductions de celui qui déclarait avec le plus grand sérieux: «L'unique différence entre un fou et moi, c'est que je ne suis pas fou.» Persistance de la mémoire, Apparition d'un compotier sur la plage, La Gare de Perpignan... autant d'images tatouées dans mon cortex. 10 À l'est d'Eden, de John Steinbeck. Gigantesque fresque sur l'amour, l'espoir, le bien et le mal. Un voyage spirituel incroyable. On ne sort pas inchangé de la lecture de ce livre. J'ai aussi adoré Cannery Row, du même auteur. Dans la même veine: L'Éducation sentimentale, de Flaubert, Les Buddenbrook, de Thomas Mann, et Les Années de chien et Le Tambour, de Günter Grass. Je m'arrête. On avait dit 10, et j'ai déjà abondamment triché. Je ferai don ce week-end, justement, de deux (ou trois) boîtes de livres à l'Entraide diabétique. Et je lance le défi à Elise Jetté, notre Y préférée. Photo: Shutterstock.  
Commentaires
Partage X
Loisirs et culture

10 livres qui m'ont marqué

Se connecter

S'inscrire