Loisirs et culture

10 autres livres marquants (au cas où il vous en manquait)

Coup de Pouce
Loisirs et culture

10 autres livres marquants (au cas où il vous en manquait)

5549-gfMon collègue Michael  a lancé le bal ici, suivi de Claudine, d’Élise, de Stéphanie… et enfin, de moi. Ce « challenge » de nommer 10 livres qui nous ont marqué durant notre vie a abondamment circulé sur Facebook il y a quelques semaines. Quel beau défi, d’ailleurs. Absolument impossible. Comment comparer les livres lus à différents époques de notre vie : les premiers émois de l’adolescence, les lectures imposées à l’école qui nous ont ouvert les yeux, les livres qu’on a relu beaucoup plus tard avec des yeux tellement plus avisés. Autant j’ai apprécié voir passer toutes les listes de mes amies et connaissances sur Facebook, autant cela a éveillé des sentiments d’insuffisance. Comment je n’ai pas encore lu ça ? Et lui aussi, qui est encore sur ma liste ! Et à la lecture des listes de mes collègues érudits, qui semblent avoir tout lu, je m’incline, vraiment. Suis-je la seule à avoir eu ce sentiment d’être passée à côté de tant de lectures « incontournables » ? Ou ne faut-il pas plutôt dire « Wow ! Tant d’univers à découvrir ! » ? J’ai compris l’idée de « lecture marquante » comme n’étant pas nécessairement positive. Un livre peut être marquant car il nous habite, nous instruit, nous empêche de dormir, de manger même (voir #8). Mais je suis une sensible finie, surtout du roman, alors il se peut très bien que vous trouvez que j’exagère. 1. Are You There God? It's Me Margaret, par Judy Blume. (en français: Dieu tu es là? C'est moi Margaret) Lu à 11 ans. Pour n'importe quelle fille préadolescente qui se demande si elle est normale. D’ailleurs, à n’importe quelle fille préadolescente, je recommande tout ce que Judy Blume a écrit en jeunesse. 2. 
 Ces enfants de ma vie par Gabrielle Roy. Lu vers 12 ans. J’ai été si émue de découvrir la réalité franco-manitobaine. Quand on vit en minorité francophone au Canada, on cherche des modèles, des bons exemples à suivre. Gabrielle Roy l’a été pour moi. 3. The Republic of Love par Carol Shields (en français La république de l’amour). Carol Shields est une très grande auteure américano-canadienne à qui on a accordé le prix Pulitzer pour son chef-d’oeuvre, La mémoire des pierres. N’en déplaise à mon professeur de grammaire à l’Université Laval, j’ai lu The Republic of Love durant ses cours. Une très grande et très ordinaire histoire d'amour par une auteure qui a le sens du développement de personnages. 4.  Terre des hommes, par Saint-Exupéry. C’est un peu le Petit prince des grandes personnes. De Saint-Ex est née ma fascination pour le désert. Depuis, j’y suis retournée trois fois. J’y retournerais demain matin. Et franchement, ça ne se peut juste pas écrire bien de même. 5.  Madame Bovary, par Flaubert. Emma Bovary, c’est peut-être la première Desperate Housewife, une femme profondément insatisfaite de sa vie. Ramassez ce livre, ouvrez-la à n’importe quelle page et je vous garantis que vous serez absolument soufflée de lire des phrases aussi belles et bien construites. 6.  L'Exil et le royaume, par Camus. Vous trouverez difficilement mieux dans l'art de la nouvelle. Des histoires qui vous resteront longtemps, longtemps dans la tête. (Il écrit pas mal, lui non plus…) 7.  Je t’aimerai toujours par Robert Munsch. Un livre pour enfants que je lisais à ma petite sœur, dans le temps. Déjà là, il me faisait monter une boule dans la gorge. Quand je l’ai lu pour la première fois à mon propre bébé, j’ai eu du mal à terminer les phrases. Encore maintenant, impossible de le lire sans sentir les larmes me monter aux yeux. Une très simple, et très belle, histoire d’amour qui dure toute la vie. Parce que nos bébés restent pour toujours nos bébés. 8.  La femme comestible par Margaret Atwood. Un roman féministe qui fait réfléchir à la place qu’on occupe dans un couple. Disparaît-on derrière un homme quand on se marie? Troublant au point où j’en ai perdu la capacité de manger, comme l’héroïne. J'ai tour à tour aimé et détesté. 9.  Kamouraska par Anne Hébert. De la poésie en format roman. Plus moyen de faire le Chemin du Roi sans avoir cette histoire en tête. Ça m'a soufflé. 10.  Anticancer par David Servan-Schreiber. Mon livre de chevet des deux dernières années. De l’espoir en papier pour tous ceux qui passent par là ou mieux, qui souhaitent ne jamais devoir se mesurer à cet opposant de taille. Et puisque ce défi comportait un volet caritatif, je donnerai moi aussi. Avec quelques voisins, nous avons acheté une boîte Croque-livres pour partager la passion de la lecture avec les enfants de notre quartier. Quel beau projet. Je vous en reparlerai.
Commentaires
Partage X
Loisirs et culture

10 autres livres marquants (au cas où il vous en manquait)

Se connecter

S'inscrire