Détecteur de fumée. On installe au moins un à chaque étage (incluant le sous-sol), en s'assurant d'en placer à l'extérieur de chacune des chambres et à proximité de la cuisine. On vérifie leur bon fonctionnement chaque mois et on change la pile aux 6 mois (au changement d'heure, pour ne pas oublier).

Détecteur de monoxyde de carbone. Le monoxyde de carbone est un gaz mortel. Qui plus est, il est difficile à détecter, car il est inodore et n'irrite pas les yeux ou la gorge. À installer absolument si on possède un garage intérieur, un poêle à combustion lente ou un système de chauffage au gaz ou au mazout.

Extincteur. Les feux domestiques les plus courants sont ceux de classe A (bois, papier, tissu), B (huile, essence, solvants, graisse) et C (appareils électriques sous tension). Pour parer à toute éventualité, on choisit un modèle polyvalent, capable de combattre les trois classes de feux (A, B, C), et on l'installe près d'une sortie, à portée de main et bien visible. On devrait faire vérifier notre extincteur annuellement et, dans le cas d'un modèle rechargeable, le faire remplir tous les six ans, même si on ne l'a pas utilisé (pour plus de détails, on communique avec le service des incendies de notre municipalité).