Sophie Leal, du blogue L'effet Créa, nous guide dans cette opération qu'elle qualifie de jeu d'enfant... ou presque! Alors voici le matériel dont on aura besoin pour initier cette restauration.

IL NOUS FAUT:

  • Ciseaux à tissu
  • Découd-vite
  • Aiguilles à coudre
  • Agrafeuse
  • Agrafes
  • 3 boîtes de clous de tapissier
  • Rembourrage (codelle)
  • Machine à coudre
  • Tissu
  • Fil de rembourreur
  • Papier abrasif
  • Teinture à bois
  • Vernis
  • Pinceaux
  • Plaques de métal
  • Tournevis
  • Vis
  • Mini pied-de-biche
  • Gants
  • Masque


Étape 1: ouvrir et assainir
Gants et masque sont de rigueur pour la première étape.

À l'aide du découd-vite et des ciseaux, on défait les coutures du sofa à restaurer. On conserve tous les morceaux de tissu enlevés, mais on jette le rembourrage malodorant. Avec le mini pied-de-biche, on désolidarise le tissu cloué sur la structure de bois (les clous n'étant pas réutilisables, on les jette). À la fin de cette étape, il ne doit rester que la charpente du meuble et le rembourrage sain.

 

Étape 2: renforcer et repeindre les pieds
Cette étape est facultative. Si la structure de notre canapé ne craque pas et que les pieds nous conviennent, on passe au point 3.

Sinon, on ponce délicatement les pieds du sofa, et on essuie la poussière résiduelle à l'aide d'une guenille humide avant de les laisser sécher. On applique ensuite la teinture choisie, et une fois qu'elle a séché, on vernit (le nombre de couches dépend de l'effet de luisance désiré). Enfin, on visse les plaques de métal dans la structure de bois afin de renforcer la jonction de la charpente avec les pieds.