Idée reçue numéro 2: on ne contrôle pas ses choix avec un planificateur

Une autre idée reçue: en faisant appel à un planificateur, on perd le contrôle sur nos envies et nos choix. Encore là, faux. Ils sont là pour faire vivre nos rêves et répondre à notre besoin de personnalisation.

Avec Maddy K. par exemple, le premier rendez-vous se fait à son loft du canal de Lachine. On prend alors le temps de remplir un questionnaire très détaillé sur nos goûts et notre personnalité (voyages, magasins préférés, restaurants favoris, etc.) qui va lui permettre de mieux déterminer notre style. Madeleine nous fait même réaliser un « scrapbook » pour en apprendre plus sur nous. Au final, chez Maddy K., « le concept que l'on crée est entièrement personnalisé et basé sur les choix des clients ».

Chez Maryse Noël, on se déplace chez nous pour mieux comprendre nos goûts et notre façon de vivre: « On crée le mariage autour du couple et on met en image ». Au passage, cette première rencontre permet de faire une évaluation complète de nos besoins en fonction de notre budget.

« Tout le monde veut quelque chose d'unique et de différent, nous explique Madeleine, mais la difficulté, c'est de savoir définir cette différence, et c'est quelque chose que les clients ont parfois du mal à verbaliser. » Les planificateurs ont l'expertise pour créer des concepts différents et ont accès à des fournisseurs exclusifs qui sauront dénicher des pièces uniques pour notre mariage.

Pour Frédéric Beaudouin du Coordonnateur, « le jamais vu est à la portée de tout le monde ». En effet, le Coordonnateur possède son propre atelier de création qui permet de mettre en scène exactement ce qu'on a en tête, de l'habillage de la salle au mobilier. Même sans un gros budget (à partir de 1 000$), on peut se permettre de rajouter un éclairage ou un habillage qui rendront notre réception unique, ou se faire aider à dénicher un lieu insolite (bateau, église désacralisée, île, etc.).