1. On se fixe un objectif. Tous se valent: voyages, vacances en famille, projets spéciaux, maison, bébé, etc. Notre but nous motivera à garder un oeil attentif sur nos finances tout au long de l'année.

2. On évalue les frais fixes: loyer, voiture, électricité, téléphone, Internet, assurances, cellulaire, transport en commun, prêts… Bien qu'on ait à payer ces frais sur une base régulière, de façon générale, ces frais peuvent fluctuer d'année en année. On pense donc à demander des soumissions ailleurs ou à renégocier avec nos fournisseurs.

3. On évalue les frais variables: épicerie, vêtements, fournitures scolaires, loisirs… Ce sont dans ces dépenses qu'on devra couper si notre budget passe au rouge. Par exemple, en cuisinant davantage et en achetant moins de mets préparés, en profitant des soldes en magasins, etc.

4. On évalue les frais annuels: immatriculations, entretien de la voiture, taxes, examens de santé (dentiste et optométriste)...

5. On continue à profiter de la vie! En effet, ce n'est pas parce qu'on fait un budget qu'on doit oublier les plaisirs de la vie. Qu'il s'agisse d'un souper mensuel au restaurant, d'une visite chez l'esthéticienne à chaque saison ou d'un 5 à 7 hebdomadaire avec les collègues, on l'inscrit dans notre budget. On veut s'offrir un petit luxe (fin de semaine dans un spa, achat important, etc.)? On en établit le coût, puis on le divise en 12 afin de fixer un montant d'argent à mettre de côté à chaque mois.