De plus en plus de commerçants proposent la vente en ligne sur leur site Internet. De l'épicerie à la librairie, en passant par les boutiques de vêtements et d'électronique, la vente en ligne est bien implantée sur le territoire québécois. Une option intéressante pour nous aider à éviter les files d'attente en magasin. Mais avant de se lancer, mieux vaut observer les règles que voici.

1. Avant d'acheter un produit en ligne, on doit, la plupart du temps, créer un compte, dans lequel seront recueillis nos renseignements personnels tels que notre adresse et notre numéro de téléphone. En plus de conserver notre historique d'achats, ce compte facilite le suivi de notre commande et les retours de marchandises, en plus d'accélérer le processus lors de nos achats futurs. Lorsqu'on crée notre compte, on choisit un mot de passe pas trop évident: on évite de prendre le nom d'un membre de la famille ou encore de choisir sa date de naissance. On favorise plutôt les combinaisons de lettres minuscules et majuscules, de chiffres et de symboles. Certains sites offrent la possibilité d'acheter sans ouvrir de compte. Si on prévoit ne faire qu'un seul achat dans le commerce, c'est une option à envisager. Le numéro de notre commande nous permettra tout de même de faire le suivi, au besoin.

2. On s'assure que la transaction est protégée
Quel que soit le mode de paiement (carte de crédit ou Interac), on vérifie que le commerce électronique avec lequel on souhaite faire affaire utilise un protocole qui sécurise les échanges sur Internet. Quand c'est le cas, lorsqu'on atteint la page de transaction, l'adresse qui s'affiche dans la barre de navigation commence par https://. On trouve également un cadenas verrouillé au bas de l'écran à droite, qui indique que les données que nous échangeons avec le commerce électronique sont cryptées et transmises sans risque d'être interceptées par une tierce partie. NOTE: on ne donne jamais nos informations bancaires dans un courriel; cet échange n'étant pas sécurisé, les risques de fraude sont plus grands. Certains commerces proposent d'effectuer nos transactions avec le service de paiement en ligne PayPal, qui agit en tant qu'intermédiaire entre le commerce et nous. PayPal prélève le montant sur notre carte de crédit et paie ensuite le marchand avec lequel on a fait affaire. Nos données bancaires seront donc transmises uniquement à PayPal. Une fois qu'on a un compte, on peut l'utiliser dans différents commerces, ce qui permet d'échanger nos données avec un seul intermédiaire.

Si notre institution bancaire le propose, on peut maintenant payer en ligne avec le service Interac. En choisissant ce mode de paiement, on est automatiquement redirigé à une page sur le site d'Interac. On choisit notre institution financière en cliquant sur l'icône appropriée et on ouvre une session de services bancaires en ligne, un peu comme au guichet automatique. On confirme ensuite le paiement et le navigateur nous redirige sur le site du commerçant où on pourra voir à l'écran notre confirmation d'achat. Le site « Interac en ligne » propose une démonstration de transaction étape par étape. Pour être rassurée, on se rend sur le site pour visualiser la simulation. On aura ainsi une meilleure idée du processus!