Auteur : Coup de Pouce

La tradition veut qu'une partie de la production familiale ait toujours été réservée aux parents et amis qui n'entaillent pas: c'est le "morceau du curé", celui du "voisin" ou encore celui "de la maîtresse". Jean-Claude Dupont, dans son livre sur "Le sucre du pays", rapporte en effet que "les vieux parents qui sont retirés au village, tout comme les frères, les soeurs et les enfants qui vivent éloignés, ont droit à leur "sucre du bien paternel"".

  • Préparation 20 minutes
  • Cuisson 10 minutes
  • Portion(s) 6 portions
  • Crédits : Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec

Ingrédients

  • 2 blancs d'oeufs
  • 1 pincée de sel
  • 250 mL de sirop d'érable
  • 3 mL de crème de tartre
  • 200 mL de crème à 35 %

Préparation

1. Monter les blancs d'oeufs en neige ferme avec le sel.

2. Chauffer le sirop d'érable jusqu'à 121°C (250°F) ou jusqu'à ce que le sirop forme un fil au bout d'une cuillère.

3. Verser lentement sur les blancs d'oeufs montés en neige. Ajouter la crème de tartre. Fouetter à grande vitesse pendant 10 minutes environ.

4. Fouetter la crème à 35 %. Ajouter délicatement au premier mélange.

5. Servir dans des coupes.
Partage X
Desserts

Mousse à l'érable de Saint-Donat

Se connecter

S'inscrire