Conseils pratiques

Petit guide pour cuisiner en gang

Petit guide pour cuisiner en gang

Auteur : Coup de Pouce

Conseils pratiques

Petit guide pour cuisiner en gang

La planification

On dresse une liste des personnes avec qui l'on souhaite cuisiner, en tenant compte de la capacité de notre cuisine. À moins d'avoir une très vaste cuisine, on s'en tient à six personnes, maximum. Puis, on organise une première rencontre d'une heure ou deux pour apprendre à se connaître, culinairement parlant! On décidera aussi des recettes que l'on veut concocter. On peut choisir d'y aller par thématiques: le riz, les tomates, les soupes, les desserts, les sauces pour pâtes, etc. Voilà bien des repas réglés en une journée!

On calcule les quantités, soit selon le nombre de personnes et le nombre de plats à préparer en une journée. Normalement, on compte de trois à quatre portions d'un même plat par participant. Pour une première fois, il est plus réaliste de songer à la préparation de trois à quatre plats en une journée; les plus expérimentés peuvent en cuisiner jusqu'à six. Besoin d'inspiration? Rendez-vous sur le site du Regroupement des cuisines collectives du Québec (RCCQ) pour des recettes (soupes, plats principaux, desserts) dont les portions varient pour de 6 à 24 personnes. Voir aussi les suggestions Coupdepouce.com en dernière page.

Les achats

Une fois les recettes et les quantités déterminées, on dresse la liste d'épicerie. Si on a l'intention de répéter l'expérience, on prépare un fond de roulement, soit une provision d'ingrédients de base qui appartiendra au groupe: farine, sucre, épices, etc. Puis, on divise la liste d'épicerie selon les participantes. Si on a des contacts auprès de producteurs agricoles ou de certains marchands, on s'en sert!

Le jour J

Chaque personne arrive avec les ingrédients de sa liste d'épicerie - sans oublier ses contenants pour rapporter ses portions - et son tablier. On répartit les tâches, en s'assurant que ce n'est pas toujours la même personne qui lave la vaisselle ou qui épluche les oignons! C'est là qu'il faut faire preuve de souplesse: chacune a ses petites habitudes... et il y a plusieurs façons de couper les carottes!

Une fois les plats préparés et divisés en portions, la vaisselle lavée et rangée, on fait les comptes. On réunit les reçus d'achat. On réalisera certainement alors qu'il est avantageux de regrouper les achats, notamment parce que les prix des formats familiaux sont toujours plus bas.

Un petit bilan

À la toute fin, on prend quelques minutes pour partager nos commentaires sur le choix des recettes, les tâches, etc. et même les petits pépins! L'harmonie fait partie des ingrédients de la réussite. Enfin, pour que la journée de cuisine en groupe soit un succès, exit les critiques et la compétition! On fait passer le plaisir avant tout! L'expérience a plu au groupe? Pourquoi ne pas en faire une habitude hebdomadaire ou mensuelle?

Les cuisines collectives

On désire se joindre à un groupe de cuisine plutôt que d'en créer un? Il existe plus de 1400 groupes de cuisine collective répartis aux quatre coins de la province et qui rassemblent plus de 37 000 Québécoises. En fait, depuis 1995, le nombre de cuisines collectives est passé de 500 à 1400, une augmentation de 280 %! Une cuisine collective, c'est un petit groupe de personnes qui mettent leur temps, argent et compétences en commun pour préparer des plats sains, économiques et appétissants. La planification, les achats, la cuisson et l'évaluation des mets ainsi que le choix des recettes: tout se fait en groupe. Une liste complète des cuisines et d'autres renseignements sont disponibles sur le site du Regroupement des cuisines collectives du Québec.

Si on désire démarrer une cuisine collective pour un groupe de 10 personnes et plus, le RCCQ offre les connaissances et les outils nécessaires au bon fonctionnement d'un groupe de cuisine collective, et ce, grâce à une formation d'une durée de deux jours.

On veut voir concrètement ce qu'est une cuisine collective? On prend en note dans notre agenda: le 26 mars est la Journée nationale des cuisines collectives. Cette journée-là, elles ouvrent leurs portes pour nous permettre de découvrir la diversité culinaire, la solidarité et le plaisir de manger sainement. Pour connaître les dates des activités qui se tiendront dans notre région et pour trouver une cuisine près de chez nous, on consulte le site Internet.

 


Idées de recettes à cuisiner en groupe (minimum 12 portions) disponibles sur Coupdepouce.com.
Enchiladas au poulet

Casserole de poulet et de carottes à l'aigre-douce

Spaghetti aux boulettes de viande (recette qui peut facilement être triplée)

Chaussons au bœuf (recette qui peut être triplée)

Ragoût de bœuf à l'ancienne (recette à doubler)

Poulet au cari (recette qui peut être triplée)

Soupe de poulet et légumes (peut être doublée)

Muffins aux dattes et à l'orange (recette à doubler)

Biscuits à l'avoine et au chocolat (recette qui peut être doublée)

Lasagne à la saucisse, aux épinards et au fromage (recette à doubler)

Commentaires

Partage X
Conseils pratiques

Petit guide pour cuisiner en gang

Se connecter

S'inscrire