Conseils pratiques

Comment tirer le meilleur de notre mijoteuse

Comment tirer le meilleur de notre mijoteuse

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Conseils pratiques

Comment tirer le meilleur de notre mijoteuse

Les coupes à privilégier
Comme les viandes cuisent ici vraiment lentement, on en profite pour choisir des coupes moins tendres et plus goûteuses, qui s'attendriront à la cuisson.

  • Agneau Épaule et jarret.
  • Boeuf Morceaux à mijoter ou à braiser, comme le rôti de côtes croisées de type pot-au-feu et le rôti de haut ou de bas de palette. Autres bons choix: poitrine et pointe de poitrine désossée, côtes croisées, joue, cubes de boeuf à ragoût et boeuf haché maigre.
  • Porc Coupes dans l'épaule comme les rôtis et les côtelettes. Aussi, rôtis de côtes, côtelettes de longe, joue, côtes levées et porc haché maigre.
  • Poulet et dindon Cuisses et hauts de cuisse, poulet et dindon hachés maigres.
  • Veau Rôti de palette, jarret, joue, veau haché.

Nos conseils

  • On fait décongeler parfaitement la viande et la volaille avant d'en commencer la cuisson.
  • On enlève le gras visible sur la viande.
  • On cuit les morceaux de volaille avec la peau (pour les empêcher de sécher), puis on la retire au moment de servir.
  • On remplit la mijoteuse au moins à la moitié et au plus aux deux tiers.
  • On évite de soulever inutilement le couvercle pendant la cuisson.

Le plein de saveur
Dans la plupart des cas, on suggère de faire d'abord revenir la viande et la volaille dans un poêlon (on peut être tentée de sauter cette étape, mais elle donne beaucoup de goût à notre plat). On dépose ensuite la viande ou la volaille dans la mijoteuse, on dégraisse le poêlon, puis on y fait revenir l'ail et l'oignon. On ajoute ensuite le liquide dans le poêlon et on racle le fond afin d'en détacher les particules 

 

Retour au dossier On cuisine à la mijoteuse

 

 

Conseils pour adapter nos recettes préférées

1. On règle la température de la mijoteuse à faible intensité (low) pour la plupart des recettes, car la cuisson à intensité élevée fait durcir la viande et la volaille.

2. On diminue généralement la quantité de liquide d'environ 50 %. S'il reste encore trop de liquide à la fin de la cuisson, on dégraisse la surface et on filtre le bouillon dans une petite casserole; on le fait réduire jusqu'à la consistance désirée ou on épaissit avec de la farine ou de la fécule de maïs.

3. On coupe les légumes fermes (pommes de terre, navets, panais, carottes, patates douces) en morceaux de 1 po (2,5 cm) d'épaisseur et on les place dans le fond de la mijoteuse, avant la viande et la volaille. On ajoute les légumes tendres (brocoli, courgettes, haricots, pois mange-tout, poivrons) 30 minutes avant la fin de la cuisson en réglant la mijoteuse à intensité élevée.

4. Idéalement, on fait dorer la viande ou la volaille au préalable dans un grand poêlon. On ajoute les poissons et les crustacés une heure avant la fin de la cuisson en réglant la mijoteuse à intensité élevée.

5. On attend les dernières minutes de cuisson pour ajouter les herbes et les épices, la crème, la crème sure ou le yogourt.

6. On ajuste le temps de cuisson selon le tableau suivant.

 

 

 

 

 

 

 

Retour au dossier On cuisine à la mijoteuse

Commentaires

Partage X
Conseils pratiques

Comment tirer le meilleur de notre mijoteuse

Se connecter

S'inscrire