Conseils pratiques

Comment faire son épicerie efficacement

Comment faire son épicerie efficacement

Auteur : Coup de Pouce

Conseils pratiques

Comment faire son épicerie efficacement

  • On y va bien disposée

Autant que possible, on fait le marché en dehors des périodes de pointe. Et on arrive le ventre plein: on risque moins de succomber aux achats impulsifs. Pour être efficace et limiter les dépenses inutiles,on s'y rend sans les enfants. Si on tient à les faire participer, on les emmène quand on va acheter quelques produits manquants au cours de la semaine.

  • On surveille les rabais surprise

Certaines offres ne sont affichées qu'en magasin. On trouve aussi des coupons rabais près de certains produits, ainsi que de la marchandise à écouler «pour vente rapide».Évidemment,on fait la part des choses: on n'achète pas un produit uniquement parce qu'il est en solde, mais parce qu'il présente un intérêt réel pour nos repas de la semaine.

  • On lit les étiquettes

On vérifie la date d'expiration sur l'emballage de chaque produit et on choisit systématiquement la plus éloignée. On aura plus de marge de manoeuvre pour prioriser ce qu'on doit cuisiner.On vérifie également si la viande porte la mention «décongelée» ou «viande fraîche et décongelée»: si on l'achète,on ne pourra pas la congeler de nouveau. Il faudra donc la consommer rapidement.Après avoir été cuite (dans une sauce à spaghetti,par exemple),la viande pourra toutefois être congelée sans problème.

  • On réfrigère et on congèle

De retour à la maison, on réfrigère aussitôt les produits frais et on congèle les surgelés. On met également au congélateur les produits qu'on prévoit utiliser plus tard dans la semaine: la viande hachée, le poulet et le poisson, par exemple, ne se conservent pas longtemps au frigo (à moins d'être emballés sous vide). Le pain garde aussi très bien sa fraîcheur au congélateur.

 

On prend de l'avance... en famille!

Quand on a un peu de temps, par exemple le weekend, on cuisine à l'avance quelques plats qui nous sauveront des minutes cruciales dans la frénésie du 9 à 5. Josée Thibodeau suggère de faire participer toute notre tribu à cette activité: c'est une belle manière de se réunir en famille tout en inculquant aux enfants des notions de cuisine qui leur seront utiles toute leur vie.

  • On coupe des crudités (les légumes coupés se conserveront 5 jours au frigo dans un bac hermétique).
  • On blanchit des légumes (on les utilisera en salade ou en accompagnement).
  • On prépare une trempette.
  • On compose une salade de fruits.
  • On cuit quelques aliments à l'avance (riz, pâtes,poulet, poisson): ils seront utiles pour les lunchs.

 

Pour aller plus loin

  • À table en famille. Recettes et stratégies pour relever le défi, par Marie Breton et Isabelle Émond, Flammarion Québec, 2006, 190 p., 29,95 $.
  • Du nouveau dans la boîte à lunch, par Josée Thibodeau, Les Éditions de l'Homme, 2005, 192 p., 19,95 $.
  • Cuisine de famille à petits prix, par François Blais, Audrey Dufresne, Alexandre Loiseau et Jean-François Archambault, Les Éditions La Presse, 2010, 160 p., 24,95 $

Commentaires

Partage X
Conseils pratiques

Comment faire son épicerie efficacement

Se connecter

S'inscrire