Boissons

Comment lire une étiquette de vin?

Comment lire une étiquette de vin?

Auteur : Coup de Pouce

Boissons

Comment lire une étiquette de vin?

L'étiquette d'une bouteille nous fournit plusieurs renseignements sur le vin qu'elle contient, à condition bien sûr de savoir la déchiffrer! Pour nous aider à mieux s'y retrouver, voici un bref guide de lecture.

Cépages et lieu d'origine
Les deux plus importantes caractéristiques d'un vin sont la variété des raisins utilisés (ce qu'on appelle le cépage) ainsi que le lieu où il a été fait.

Le vin étant essentiellement du raisin fermenté, c'est le cépage (par exemple, la syrah ou le cabernet-sauvignon) qui détermine tout d'abord sa saveur. Cette saveur est ensuite fortement influencée par le climat et le sol où la vigne pousse, puis par le savoir-faire de son producteur.

Donc, si on a goûté et apprécié un syrah californien dernièrement, on peut choisir un vin de la même région et fait avec le même cépage, en sachant qu'il aura sensiblement les mêmes caractéristiques. On doit quand même faire attention, car ça ne garantit pas qu'il sera bon, mais seulement qu'il sera du même genre.

On doit conséquemment porter une attention particulière au pays et à la région d'où provient un vin ainsi que la maison qui le produit. Cependant, ce n'est pas toujours évident de trouver ces informations sur une bouteille.

Fort de ses traditions, le monde du vin se divise encore entre l'ancien et le nouveau. On décrit habituellement les vins européens par la région d'où ils proviennent. Les Bordeaux et les Côtes-du-Rhones en sont deux bons exemples, qui sont en fait des mélanges de cépages poussant dans la même région. Quant aux vins du Nouveau Monde, par exemple ceux d'Australie ou du Chili, ils vont en général mettre l'accent sur le cépage, ce qui les rend un plus faciles à décoder.

Les appellations
Les vins européens utilisent souvent des appellations d'origine contrôlée (AOC en France, DOC en Italie, etc.) qui obligent le producteur à respecter des règles très strictes. On doit toutefois tenir compte de ces appellations avec retenue, car même si elles garantissent une certaine qualité, celle-ci peut-être très variable d'un producteur à l'autre, et il n'est pas rare de voir des vins sans appellation surpasser leurs cousins supposément supérieurs.

Il est aussi bon de savoir que l'appellation VQC (vins de qualité certifiée) que l'on retrouve souvent sur les vins de dépanneurs et d'épiceries n'impose aucune norme aux producteurs et constitue davantage un truc de marketing qu'un gage de qualité.

Quelques mots-clés
S'il existe une mention sur laquelle on peut se fier, c'est bien l'expression mis en bouteille au château (ou au domaine). Cela indique que le vin n'a jamais quitté le lieu de production et en est totalement issu, ce qui constitue généralement un gage de qualité. À l'opposé, vaut mieux se méfier des expressions négociant en vin, embouteillé pour ou par qui signifie que le vin n'a pas été embouteillé par celui qui l'a produit: ce qui peut parfois être le signe que la bouteille contient un peu n'importe quoi.

Le terme réserve peut occasionnellement être un bon signe. En Espagne et en Italie, l'utilisation de ce terme suppose qu'un vin a subi un vieillissement supplémentaire en chais, ce qui améliore son goût. Sauf que, partout ailleurs, ce terme peut être employé sans aucune obligation de la part du producteur. Vaut mieux donc s'en méfier.

Un terme un peu plus significatif est la mention vieilles vignes. Même si elle n'obéit à aucune règle, cette mention signifie généralement que le vin est fait avec des vignes plus matures qui produisent un vin plus concentré, donc de meilleure qualité.

Les médailles
On remarque souvent que certaines bouteilles affichent des petites médailles sur le fronton de leurs étiquettes. Est-ce un gage de qualité? Oui et non. Oui, car cela montre que ce vin a été considéré meilleur que d'autres par des connaisseurs, mais on doit aussi savoir qu'il existe beaucoup de ces concours et que certains d'entre eux sont moins réputés que d'autres.

La contre-étiquette
On trouve généralement une deuxième étiquette collée au dos de la bouteille de vin. Le principal problème de ce qu'on appelle la contre-étiquette est qu'il n'existe aucune norme quant aux informations qui s'y trouvent. Ce qui fait qu'on peut parfois y lire des aberrations comme à boire avec des viandes, du poulet ou du fromage, qui revient à peu près à dire que ce vin est bon avec tout mais avec rien en particulier!

Il faut donc toujours garder en tête que, même si l'étiquette d'un vin est en quelque sorte sa carte de visite, il n'est pas autre chose que cela: un élément pour nous inciter à l'acheter.

Assurément, le seul truc infaillible pour savoir si un vin est bon est d'y goûter… Et ça, c'est un plaisir qui n'est pas du tout compliqué. Santé!

Merci à Anne-Marie Deslongchamps et François Blouin de l'agence Vintrinsec pour leur précieuse collaboration.

 

Commentaires

Partage X
Boissons

Comment lire une étiquette de vin?

Se connecter

S'inscrire