Comme les martiens, nous avons trois oreilles: l'oreille externe, moyenne et interne. La labyrinthite est une infection de l'oreille interne.

Chez les enfants, les otites, une infection de l'oreille moyenne sont très fréquentes. La labyrinthite est en quelque sorte apparentée à l'otite, mais se situe dans l'oreille interne. D'ailleurs, on la qualifie quelques fois d'otite interne. Cette maladie peut affecter seulement une oreille ou les deux à la fois, et touche généralement les adultes de 30 à 60 ans.

Oreille et équilibre

L'oreille interne est formée du labyrinthe, une structure complexe faite de deux parties: le limaçon (ou la cochlée) qui est l'organe de l'audition, et le vestibule qui est responsable de l'équilibre ainsi que du positionnement et du mouvement de la tête.

Mauvaise interprétation du cerveau

Lorsque le labyrinthe est atteint, l'information qu'il envoie au cerveau, concernant notamment la position de la tête, ne concorde pas avec celle envoyée par les yeux à ce même égard. Face à des informations non concordantes, le cerveau n'est pas en mesure d'interpréter correctement ces données.

Des symptômes désagréables

Cette erreur d'interprétation entraîne différents symptômes. Les plus fréquents sont les étourdissements, le vertige ainsi que des nausées, des vomissements et la perte soudaine d'équilibre. Quelques fois, un léger mal de tête, une perte d'audition légère à modérée, des sifflements et des bourdonnements de l'oreille ainsi que des mouvements involontaires des yeux peuvent être observés.

Ces symptômes sont habituellement accentués lorsque la personne atteinte bouge la tête, s'assoit, se tourne ou regarde vers le haut. Lors de l'apparition des symptômes, le vertige rotatoire est tel qu'il peut obliger la personne à rester au lit. Ces symptômes persistent généralement durant quelques jours, parfois quelques semaines.

  

Lire notre dossier sur les maladies de l'ouïe.