Recommandations et précautions

Le directeur de la protection de la santé publique du Québec, le docteur Horacio Arruda, n'a pu définir comment le virus de la grippe A(H1N1) se présentera au Québec. Il recommande néanmoins à tous les voyageurs de retour du Mexique qui présentent des symptômes de consulter un médecin.

 

Les symptômes de la grippe A(H1N1):

  •  Fièvre
  •  Douleurs musculaires
  •  Manque d'appétit
  •  Toux
  •  Écoulement nasal
  •  Irritation de la gorge
  •  Nausées
  •  Vomissements
  •  Diarrhée

 

Combattre le virus par une bonne hygiène
Comme la grippe saisonnière, l'influenza A/H1N1 se transmet par la pénétration de germes dans le nez ou la gorge. Dans un cas d'alerte mondiale, comme ce que l'on vit à l'heure actuelle, il est important d'être particulièrement vigilante quant aux règles d'hygiène afin de prévenir et de limiter la contagion provoquée par la toux et les éternuements.

 

L'Agence de la santé publique recommande:

  • qu'on se lave les mains soigneusement au savon et à l'eau tiède, ou au moyen d'un désinfectant pour les mains;
  • qu'on se couvre la bouche en cas de toux ou d'éternuement;
  • qu'on se prévale du vaccin annuel contre la grippe;
  • qu'on poursuive ses activités habituelles, mais qu'on reste à la maison en cas de maladie.

 

Des mesures nationales pour contrer la pandémie
Que se passerait-il en cas de pandémie? On n'a pas encore mis au point de vaccin pour contrer cette nouvelle souche de grippe, mais des experts canadiens ont commencé à en élaborer un qui pourrait voir le jour d'ici six mois. Le Canada a affirmé être prêt à injecter 55 millions de doses d'antirétroviraux, ce qui aiderait les malades à guérir si l'on faisait face à une pandémie. Au Québec, un centre d'urgence a été ouvert afin de coordonner les mesures de prévention et d'intervention.