Des palmiers en octobre

Nos habitudes sont féroces. On prend nos vacances en été et on se permet parfois d'y ajouter une semaine dans le Sud aux fêtes ou en février. Mais qui a dit que le Sud n'existait plus en automne? Pourquoi ne pas changer tout ça et passer l'automne sur la plage? À Cuba, il fait près de 30°C en octobre! Le peu d'achalandage dans les Caraïbes s'explique par un risque accru de tempêtes, mais les bas prix sont extrêmement avantageux, et notre agent de voyage peut nous vendre une assurance couvrant ce genre de risque. Au moment d'écrire ces lignes, on trouve chez Air Canada des vols de Montréal vers les Bahamas pour 425 $ et chez Voyages Bergeron des forfaits d'une semaine tout inclus à Cuba pour la mi-octobre à 500 $ par personne.

 

La lumière, un stimulant naturel

Le soleil nous manque? La luminothérapie peut nous venir en aide. S'exposer tous les matins à une lumière assez forte est une façon efficace de combattre le coup de blues que nous amène l'automne. Cependant, ce n'est pas n'importe quelle lampe qui convient, on doit utiliser un appareil médical spécial. Il doit émettre au moins 10 000 lux et s'achète à la pharmacie. Et non, le salon de bronzage ne remplace pas la luminothérapie, mais le vrai soleil, si! Pour en savoir plus et se parer contre la dépression saisonnière, on consulte La dépression saisonnière vous affecte-t-elle?