Le sucre rend les enfants hyperactifs
Qu'on se le dise: il n'y a aucun lien entre le comportement des enfants et la consommation de sucreries. L'analyse d'une douzaine d'études sur le sujet a permis d'en arriver à cette conclusion. La surexcitation viendrait plutôt du contexte dans lequel les sucreries sont consommées... et le mythe, de la propension des parents à «déceler» de l'hyperactivité chez leur enfant qui aurait mangé trop de sucreries selon eux!

Les œufs augmentent le taux de cholestérol
Même s'ils sont riches en cholestérol, les œufs contribuent très peu à l'accumulation de gras sanguins. En fait, l'accumulation de cholestérol sanguin est davantage attribuable à la cigarette, au surplus de poids et au manque d'activité physique. Selon l'American Heart Association, il est acceptable, même pour les personnes hypercholestérolémiques, de manger un jaune d'œuf par jour à condition de limiter la consommation de viandes, de produits laitiers riches en gras, de gâteaux et de biscuits. Par contre, les personnes diabétiques devraient limiter leur consommation d'œufs, car le cholestérol qu'ils contiennent les rend plus à risque d'athérosclérose (blocage des artères). Des omelettes aux blancs d'œufs sont préférables dans leur cas.

La malbouffe donne des boutons
Il faudrait plutôt mettre cela sur le compte de l'hérédité, du stress, de l'hygiène et des perturbations hormonales qui accompagnent la puberté, période de la vie où les éruptions cutanées sont plus fréquentes.