Le traitement est avant tout symptomatique. Repos au lit et mobilisation restreinte des mouvements de la tête constituent les premiers éléments de l'intervention. Les anti-nauséeux (p. ex. dimenhydrinate, méclizine), les sédatifs (benzodiazépine) et les antivertigineux (bétahistine) sont aussi utilisés.

Des exercices de rééducation vestibulaire (exercices des mouvements de la tête et du corps) peuvent être proposés pour corriger la sensation de perte d'équilibre.

Pour sa part, la labyrinthite bactérienne demande un traitement médical rapide - des antibiotiques ainsi que des corticoïdes - ou chirurgical pour éviter la possibilité de complications graves consécutives à l'extension de la maladie: surdité définitive par destruction de l'oreille interne, méningite ou mastoïdite.

Toute autre cause de labyrinthite mise en évidence fera l'objet d'une intervention médicale ou chirurgicale appropriée.

Comment évolue la labyrinthite?

Dans le cas plus fréquent des labyrinthites d'origine virale, la maladie dure généralement entre deux et huit semaines avec, le plus souvent, reprise d'une fonction auditive normale. Il est rare qu'un épisode de labyrinthite persiste pendant des mois ou même des années. Il existe toutefois des formes récidivantes pouvant être imputables à une anomalie structurale de l'oreille interne.