L'hypertrophie adénoïdienne désigne la croissance exagérée des végétations adénoïdiennes. Elle est particulièrement manifeste chez l'enfant entre deux et six ans.

Avec les amygdales, les végétations adénoïdes constituent une sorte d'anneau de tissu lymphoïde à l'entrée de l'arbre respiratoire. Quasiment absente à la naissance, cette masse de tissu augmente progressivement pour atteindre son volume maximum avant l'âge de six ans, âge auquel s'amorce graduellement une régression. L'hypertrophie est en quelque sorte l'augmentation plus volumineuse des adénoïdes constatée chez certains enfants.