Une diverticulite simple est traitée par un régime riche en fibres, des laxatifs mucilagineux (composé de fibres solubles) et des antispasmodiques. Dans les cas sévères, on met l'intestin au repos par le jeûne et on assure une hydratation adéquate (par la bouche ou par voie intraveineuse selon l'état du malade). Des antispasmodiques soulagent les douleurs abdominales et une antibiothérapie adaptée aux divers germes intestinaux (trimethoprime-sulfaméthoxazole, ciprofloxacine, métronidazole) est instaurée pour une période de 7 à 10 jours.

Une intervention chirurgicale est envisagée s'il y a répétition des poussées aiguës, une absence de réponse au traitement médical ou la survenue de complications (abcès, fistule, obstruction intestinale, hémorragie persistante).