Les signes présents au site de l'infection sont souvent moins importants que les symptômes généraux. Le malade présente d'abord de la fièvre, des frissons et affiche un aspect toxique. Un discret érythème (rougeur) de la peau sus-jacente à la zone touchée peut être présent en phase précoce. Puis apparaissent une douleur spontanée, sévère et une grande sensibilité au toucher au site de l'infection. En quelques heures, l'infection se propage et les signes et symptômes s'aggravent. La peau devient violacée, marbrée, enflée et des signes de nécrose (destruction des tissus) deviennent apparents. L'infection est localisée aux membres inférieurs dans la majorité des cas, mais on peut la rencontrer au bras ou sur le thorax par exemple.