Les symptômes de la sclérose en plaques sont imprévisibles et varient grandement d'une personne à l'autre et chez une même personne, au fil du temps.

La SP s'attaque à la gaine protectrice - myéline - des fibres nerveuses du cerveau et de la moelle épinière, la détériorant par endroits. Résultat: l'influx nerveux qui se propage habituellement dans les fibres nerveuses (axones) est perturbé ou bloqué, d'où l'apparition de symptômes très variés dépendant de la localisation des lésions dans le système nerveux central.

Les zones détériorées de la myéline sont souvent appelées «lésions» ou «plaques». Soulignons qu'il existe des preuves que la détérioration de la myéline peut entraîner des lésions irréversibles des fibres nerveuses.

Bien que la liste suivante puisse paraître décourageante, en particulier aux personnes qui viennent d'apprendre le diagnostic, il est possible de soulager la plupart d'entre eux.

Les symptômes de la SP peuvent comprendre les suivants:
  • troubles visuels (par exemple, vision double ou embrouillée)
  • fatigabilité extrême
  • troubles de l'équilibre
  • incoordination
  • raideur musculaire
  • difficultés d'élocution
  • troubles vésicaux et intestinaux
  • altération de la mémoire des faits récents
  • paralysie partielle ou complète.

N'oubliez pas que les personnes atteintes de SP ne présenteront pas tous ces symptômes et que ceux-ci s'atténueront souvent au cours des rémissions.

Prise en charge des symptômes

La nature des symptômes dépend de la région touchée dans le cerveau et la moelle épinière. Veuillez consulter les liens ci-dessous pour en apprendre davantage sur la prise en charge de symptômes particuliers. Vous pouvez également lire la section sur les symptômes dans la brochure intitulée La sclérose en plaques: ses effets sur vous et sur ceux qui vous sont chers.