Suivant l'exclusion de certains problèmes médicaux, le traitement du bruxisme comprend une approche cognitivo-comportementale (incluant la relaxation), la physiothérapie et le port d'une plaque occlusale pour prévenir les dommages dentaires. De plus, certaines recommandations peuvent être faites aux patients:

  • Éviter de fumer en soirée
  • Éviter les excès d'alcool
  • Éviter de dormir sur le dos
  • Éviter le bruit, l'ordinateur ou la télévision dans la chambre à coucher

Des produits tels Robaxacet, Tylenol Muscle ou Flexeril (prescription requise) peuvent être administrés au coucher pour diminuer la douleur musculaire et augmenter la relaxation durant les périodes de bruxisme intenses. Pour les cas plus sévères, nous utilisons le Rivotril (Clonazepam : prescription requise) pour une courte durée. Des injections de Botox, un bloqueur de la contraction musculaire, ont aussi été utilisées chez certains patients bruxeurs. Toutefois, le manque d'études contrôlées quant à l'utilisation sécuritaire et efficace du Botox ne nous permet pas d'en recommander l'utilisation pour le moment. Advenant une sensibilité dentaire au froid, l'application de Gel Kam (disponible en pharmacie) peut réduire cet effet secondaire.