1. Désigner un chef. On nomme une personne qui organise et chapeaute les activités. Cela peut être le chauffeur... mais aussi une personne qui aime bien prendre les choses en main!

2. Publiciser notre offre. On place des annonces dans le journal local, sur le babillard (au travail, à l'école ou à la ville) ou même sur un site de petites annonces (comme Kijiji.com).

3. Utiliser une chaîne téléphonique ou de courriels. Pratique... et nécessaire en cas de problème! On la garde sous la main (de préférence dans notre cellulaire) au cas où on serait retardée et qu'on doive avertir les autres.

4. Établir un horaire. On détermine les heures exactes pour chaque point de rencontre.

5. Trouver des solutions de rechange. À l'avance, on prévoit des alternatives pour toutes sortes de pépins. C'est mieux que de s'arracher les cheveux le jour même!

6. Penser à la logistique. Oui, notre voiture peut accueillir quatre joueurs de soccer... mais pourrait-elle en faire autant dans le cas de quatre footballeurs avec leur équipement? Il faut prévoir l'espace global!

7. Profiter des outils disponibles. Si on habite la région métropolitaine, on peut utiliser le service en ligne d'assistance au jumelage de l'AMT, qui permet d'organiser du covoiturage vers notre lieu de travail ou jusqu'à un stationnement incitatif.

Merci à Isabelle, Mélanye et Amy, trois adeptes du covoiturage, pour leurs conseils.


À LIRE: 5 erreurs de conduite trop fréquentes