Même si chaque amitié est unique, certaines amies typiques ressortent du lot. Cochez les affirmations qui vous ressemblent le plus (ou qui définissent le mieux votre meilleure amie) pour savoir quel genre d'amie vous êtes.

 

La maternelle

C'est nous si on...

... sait mettre les gens à l'aise.
... a souvent une oreille rouge parce qu'on a longtemps parlé au téléphone.
... trouve facilement les bons mots quand ça va mal.
... est toujours de bon conseil.
... aime prendre soin de nos copines.

À quoi on la reconnaît. C'est spontanément celle à qui on a envie de parler lorsqu'on n'a pas le moral, qu'on est coincée au lit avec 40 de fièvre ou qu'on a des ennuis. En gros, c'est notre confidente numéro un. Car, même si elle n'est pas officiellement psy, elle possède une étonnante capacité d'écoute et a le don de nous réconforter ou de nous dire ce qu'on a besoin d'entendre, deux qualités qui la rendent exceptionnelle à nos yeux.

Ses bons côtés. Elle ne nous juge pas et nous accepte telle qu'on est, peu importe nos états d'âme. On peut également l'appeler ou débarquer chez elle à tout moment sans qu'elle nous envoie promener.

Ses mauvais côtés. Elle nous connaît comme le fond de sa poche et n'a pas sa pareille pour nous tirer les vers du nez, ce qui lui confère un certain pouvoir. Sans pour autant vouloir exercer son ascendant, elle peut avoir tendance à nous materner ou à s'ingérer dans nos affaires.

C'est moi tout craché

Félicitations! Il n'est pas donné à tout le monde d'être à la fois clairvoyant et généreux de sa personne. Mais, comme notre petit côté Mère Teresa attire fréquemment les gens à problème, on doit veiller à bien choisir nos amies pour ne pas finir sur un divan! Après tout, charité bien ordonnée commence par soi-même.

C'est ma meilleure amie

Si on tient à conserver longtemps son amitié, il ne faut surtout pas que cette relation se limite à: «Je parle, elle m'écoute.» Elle aussi doit pouvoir s'épancher quand elle en a gros sur la patate et elle ne doit pas sentir qu'on l'appelle seulement quand on file un mauvais coton. Ce qu'on veut éviter? Devenir dépendante de ses conseils ou ne plus pouvoir prendre de décisions sans son approbation.