7. Mon chez-moi est-il en harmonie avec la personne que je suis?

Sans forcément déménager, il est bon de voir si le lieu qu'on habite et les choses qui nous entourent nous conviennent toujours. Quelle est l'ambiance qui se dégage de notre demeure? Est-on satisfaite de son accessibilité, du confort qu'elle nous procure? Le décor de la maison ou le style de l'appartement nous plaît-il toujours? Est-ce un endroit où on aime passer du temps, où on se sent heureuse?

8. Qu'est-ce que j'aimerais faire avec mon argent?

L'utilise-t-on aux endroits qui comptent pour nous? Accumule-t-on des économies sans jamais se faire plaisir? A-t-on des dettes qu'on traîne depuis trop longtemps?

9. Mon travail me plaît-il toujours?

Est-on bien dans notre environnement de travail? Qu'en est-il de nos horaires? du transport? de nos relations au travail? A-t-on toujours envie d'y relever des défis? Arrive-t-on au bureau la plupart du temps heureuse et positive ou, au contraire, y va-t-on à reculons, démotivée par une tâche qu'on trouve ennuyante ou difficile? Quels aspects de notre travail apprécie-t-on? Et lesquels nous déplaisent?

10. Sexuellement, est-ce que je me sens épanouie?

Notre sexualité nous rend-elle heureuse ou, au contraire, triste ou angoissée? A-t-on envie d'essayer de nouvelles choses, de découvrir des façons différentes d'éprouver du plaisir? Peut-on en parler ouvertement avec la personne qu'on aime ou a-t-on peur d'être jugée ou même ridiculisée?

11. Dans ma vie, de quoi suis-je le plus fière?

L'idée du bilan, c'est aussi de faire la liste de nos bons coups. Pour se motiver à aller plus loin, on note nos réalisations et nos succès. A-t-on cessé de fumer? payé nos dettes? enrichi notre relation avec nos enfants? Ici, l'exercice doit nous apporter un réel sentiment de fierté. Une petite tape dans le dos, de temps en temps, ça ne fait pas de mal!

12. Quelle est ma plus grande peur?

Est-ce la peur de l'amour, peur du succès, peur de l'échec, peur de perdre le contrôle, peur du changement? Dans le contexte du bilan, on pourrait en choisir une seule et voir, concrètement, comment on pourrait transformer cette peur en un succès. En nommant une action concrète pour transcender nos peurs, on amorce un processus pour s'en libérer.