À quoi sert l'intuition?
Elle nous amène à une autre dimension de notre personnalité où s'expriment notre côté émotionnel, notre «senti», nos peurs, nos désirs et nos besoins. C'est utile pour faire contrepoids à notre côté rationnel et logique.


Devrait-on s'y fier davantage?
Certainement, mais pas exclusivement et pas au détriment de notre raison. Il faut trouver la juste place à donner à notre intuition et à notre côté émotionnel dans un monde parfois très cartésien. Souvent, l'intuition nous amène à une «préconnaissance» de quelque chose qu'on essaie de taire par notre rationalité.


Est-ce que ça se développe?

Autant l'intuition que le rationnel se développent. Être intuitive, c'est écouter nos peurs et nos désirs réels. C'est opposer «J'ai vraiment le goût de...» à «Il faudrait que...» Si on est très rationnelle, on peut essayer de compléter les deux énoncés pour donner un peu plus de place à notre côté émotionnel au moment de prendre une décision. À l'inverse, si on a tendance à se fier uniquement à notre pif, on devrait se donner le temps d'analyser nos choix rationnellement.

 

À LIRE: Être heureux, ça s'apprend!