«Tous les matins, en faisant mon jogging, je passais devant le parc à chiens. Chaque fois, j'y voyais ce beau gars avec son chien, mais il ne semblait pas me remarquer. Alors, pendant une semaine, je suis allée chercher Maya, le golden retriever d'une amie, pour l'emmener au parc. Le deuxième jour, le gars est venu me parler, me complimentant sur mon chien. Je lui ai dit que je le gardais pour une amie, qui était en vacances. Le cinquième jour, il m'a enfin invitée à sortir. Merci, Maya!» Marie-Catherine, 32 ans

«Je savais que le gars sur qui j'avais l'oeil depuis un bout de temps était un grand amateur d'escalade. Un jour, j'ai pris mon courage à deux mains et je lui ai proposé de venir en faire avec moi, prétendant que j'adorais ce sport. Le problème, c'est que je n'en avais jamais fait de ma vie. Qui plus est, j'avais le vertige! Évidemment, il s'en est tout de suite aperçu. Mais, à défaut de le séduire par mes qualités d'alpiniste, je l'ai fait grâce à mon intrépidité.» Annie, 26 ans

«Dès que j'ai connu ma future blonde, d'origine espagnole, j'ai suivi un cours intensif d'espagnol, juste pour pouvoir échanger quelques mots avec elle dans sa langue natale. Je me disais que c'était une corde de plus à mon arc. De toute évidence, ça a marché puisque ça fait cinq ans qu'on est ensemble.» Francis, 41 ans

«Un jour, une amie m'a amenée voir le concert d'un groupe dans lequel un de ses amis était guitariste. Quand j'ai vu le chanteur, j'ai eu un véritable coup de foudre. Le problème, c'est que je détestais leur musique, beaucoup trop rock à mon goût. N'empêche, je me suis tapé quatre soirs de concert juste pour le plaisir de le voir et de parler avec lui à la fin du show, simulant un profond intérêt pour sa musique. Ma flatterie a finalement débouché sur une liaison. Ce n'est qu'un mois plus tard que je lui ai tout avoué. J'ai été soulagée qu'il le prenne aussi bien. En fait, il s'est littéralement esclaffé!» Annabelle, 32 ans

«Je savais qu'un collègue de travail sur qui j'avais des vues s'entraînait régulièrement au gym à sa sortie du bureau. Un jour, j'ai feint de chercher un endroit où m'entraîner. Il m'a bien sûr parlé de son gym. Alors, je m'y suis abonnée et j'y suis allée presque tous les jours juste pour être plus longtemps avec lui. Je détestais ça, mais lui, il était épaté de ma constance et de ma volonté. Et oui, j'ai gagné son coeur... et un corps d'athlète!» Mélanie, 28 ans

«On en était au tout début de notre relation et j'avais remarqué que l'homme de mes rêves était un fervent amateur de cuisine et adorait faire à manger. Je me suis dit qu'une fille qui carburait aux plats précuisinés et aux légumes congelés ne lui plairait pas vraiment, aussi me suis-je mise à faire à manger. La première fois que je l'ai invité à souper, j'ai bien dû passer cinq heures à tout préparer! Je ne sais pas si c'est mon saumon qui l'a séduit, mais on a eu l'occasion de manger souvent ensemble par la suite.» Cathy, 32 ans